On repassera, mais on s'en fout... Très beau Noël à vous tous et toutes !!! Et du courage pour affronter le verglas, oncle Bernard et les huitres (c'est dégueulasse, les huitres...). Une pensée à toutes les alcooliques mondaines qui, comme moi, passeront deux réveillons au Perrier. Et sans rondelle. J'me comprends.
Retour à l'accueil