Quand on fait un bébé sumo, il faut assurer... J'entends, prendre des forces pour construire le machin in utero avec toutes les pièces dans l'ordre. Aussi, c'est tout naturellement que j'avais pris le matériel nutritionnel nécessaire à cette tâche ardue, et que j'avais pris 25 kilos dans mes petites dents durant ma grossesse... Bien sûr, quand Miss Bordel et feu son placenta ont quitté les lieux, ça a dû faire du poids en moins. Mais voilà: j'en sais rien du tout. Comme j'ai pas envie de me faire de peine, je ne suis pas remontée sur la plate-forme maudite appelée, à juste titre la salope, "balance". Et ça me convient très bien. Sauf que cet après-midi, j'ai le rendez -vous post natal chez mon gynéco et lui, ben le déni, c'est malheureusement pas son truc... Alors je vous écris juste un petit billet comme ça à l'arrache sur mon iPhone, avant de sombrer dans une mini-déprime pondérale pour quelques jours. Ou pas... Après tout, j'ai minci des joues et j'ai des gros nibards, et le reste, je le vois pas dans le miroir de la salle de bain, c'est trop bas, donc, on s'en fout, non ?!
Retour à l'accueil