Toi même tu sais que le simple titre de ce billet va me causer des problèmes... Qu'importe, n'écoutant que ma bravoure, je balance. Ce matin suite à gros coup de mou, lié à des emmerdes dont Miss Bordel n'est absolument pas la cause - puisqu'elle est parfaite, tout comme sa mère - Père Bordel a pris la sage et merveilleuse décision de rester auprès de nous pour la matinée, et a eu l'éclair de génie de partir pour une looooongue promenade père-fille. Près de 2 heures après, alors que j'étais fort occupée à Twitter de mon bain, j'ai reçu un texto "Je suis dans la petite boutique où tu lui avais acheté des robes l'autre fois !". Sourire de moi. Cette boutique, c'est le mal, si tu ressors sans rien acheter tu as raté ta vie. Au retour, Père Bordel est venu me montrer ses achats pas dégueu du tout, et même si ce n'est pas ce que j'aurais choisi, j'aime l'idée que notre bébé porte des vêtements 100% Père Bordel. Et puis, le voir me raconter comment il a mis Miss Bordel sur les genoux de la fille de la vendeuse comme s'il venait de vivre un moment historique en live, ça me ferait presque oublier 3 ans et demi de lancer de chaussettes sales sur parquet. Presque.
Retour à l'accueil