Ceux qui me lisent depuis un certain temps le savent, les "putain", "chier" et autres "connard" font parfois (souvent ?) partie de mon langage fleuri.

Gros-mots-F.jpgSource : http://www.floc-house.com

Je suis un être sociable qui peut être tout à fait élégant en société mais un de mes défouloirs, c'est ça, même si je suis plus sage depuis un certain temps par écrit.

C'est que je suis mère, bordel, et puis que j'ai sorti un livre chez Larousse quoi merde !

Je recommence, c'est moche.

S'il y a un endroit où je laisse libre cours à mon penchant pour les "putain mais dégage de ma route connard", en bon cliché de parisienne de base, c'est en voiture.

Depuis qu'un cosy devenu siège auto est venu y emménager, j'essaye quand même de me détendre.

D'une part j'ai une conduite moins sportive, ce qui, c'est logique, évite la plupart des situations conflictuelles, bien que ça n'enlève pas par magie le permis de conduire aux plus indécrottables connards de Paris...

D'autre part, depuis que Miss Bordel parle de mieux en mieux, j'évite de lui donner un vocabulaire franchement superflu à sortir à la crèche.

Mais il faut croire que j'y parviens moyennement.

Hier, alors que j'ai dû m'arrêter derrière une voiture stationnée au milieu de la route - et que, pour une fois, je n'ai même pas ronchonné - j'ai entendu fuser du siège auto un "OH PUTAAAAAAAAAAAIN !" qui m'a donné l'impression que mon double - beaucoup plus jeune- était ligoté à l'arrière.

Mêmes mots, même intonation.

J'en suis restée scotchée.

25% fière, 25% outrée, 25% morte de rire intérieurement, 25% honteuse...

Et ça m'a rappelé la fois où je marmonnais "connard" tranquillement dans mon coin après un moment conjugal un peu rock'n'roll - la routine quoi - et que j'ai entendu comme mon écho 1 mètre plus bas.

Ou la fois où j'ai dit "Oh la gueule !", en me voyant dans la glace, et que j'ai entendu "Gueule" tout près du sol.

Mes chers amis, mes potes, mes sauces vous aussi parents.

Pardon, d'avoir ricané à vos "flûte", à vos "zut", à vos "punaise".

Me voilà partie pour le côté obscur de la force.

Celui où même les grossiertés semblent être de la guimauve...

Et ça va sacrément m'arracher la gueule  bouche.

Merde. Crotte. Putain punaise c'est pas facile, hein ?!

Retour à l'accueil