m6.gifEnfin, pour aujourd'hui, je vais pas te mentir, y a pas grand-chose à acheter.

Parce que tu vois, en plus de me payer les chroniques, faudrait me payer une babysitter le temps de l'émission. En même temps tu dois avoir un peu de sous de côté avec les pubs qu'on se fade tout du long... Une babysitter parfumée au Mère Bordel, un subtile mélange de senteurs exotiques et citadines (sueur et pots d'échappement, agrémentés d'une légère odeur de fenouil et de lait humain = je vends du rêve), pour feinter l'enfant pot de glu.

Lectrice, lecteur, tu es déçu.

Tu réalises que Miss Bordel est une enfant comme toutes les autres: il n'y a pas de bouton ON/OFF.

Ou plutôt, il y a un bouton ON qui est resté enfoncé depuis la naissance.

Donc hier soir, dans l'os l'Amour est dans le Pré. L'enfant s'est opposée énergiquement. Et l'homme était de sortie. Si ce n'était pas moi qui ait insisté pour qu'il bouge, je commencerai à croire qu'il flaire les soirs où ça va être la loose. J'ai longuement hésité à mettre en route le replay, mais sachant qu'en temps normal je finis mes billets vers 1h du mat, j'ai préféré t'avouer de suite l'horrible vérité:

Je ne suis qu'un être humain.

Je sais, tu m'imaginais mi-licorne mi-déesse, quel choc.

J'ai bien pu apercevoir - entre deux cris stridents -  Fabien qui accorde autant d'attention à ses prétendantes qu'un éboueur à ses poubelles - encore que l'éboueur les touche et les soulève, au moins - Jean-Michel tomber amoureux sous nos yeux et se montrer incroyablement touchant - si si - Philippe se foutre dans une merde noire en conviant l'eau et le feu chez lui - les deux seules prétendantes déjà à un cheveu de se foutre sur la gueule dans la salle d'attente du speed dating, Raymond décidément charmant et sa fille qui l'est tout autant accueillir de non moins charmantes prétendantes qui semblent normales - mais qui ont peut-être la voix de Carlos je ne sais pas j'ai dû couper le son - et Sylvain que j'aime d'amour malgré son mono-sourcil depuis que ses prétendantes ont rappelé qu'il avait dit aimer les femmes rondes - maintenant que j'en suis.

Je voudrais quand même qu'on ait tous une petite pensée pour ces femmes qui affirment devant la caméra "non non, je n'ai pas d'attaches, je pars demain sans problème pour te rejoindre à Trou-du-Cul Land, je trouverai un autre boulot", quand elles doivent retourner au taf le mardi parce qu'elles n'ont pas été choisies...

Respectons une minute de silence en mémoire de leur carrière:

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, et 60 !

Ca, c'est fait.

(Et ceux qui ont lu les 2 lignes avec attention dans l'espoir de pouvoir laisser un comm me disant "T'as oublié le 53 !", et ben, c'est moche de guetter ma chute. Je me fais peut-être un peu malmener par une créature de 7 mois mais je sais encore compter. Vilains.)
Pas de panique pour la semaine prochaine, je ne vous ferai pas faux bond, car j'aurai une merveilleuse babysitter recrutée par M6 qui m'aura engagée après avoir lu mes billets de l'Amour est Dans le Pré et constaté que j'oeuvre grandement à l'audience de la chaîne...

Non ?

Tant pis.

En attendant, vous pouvez regarder le replay ici, hein, et puis pour une fois c'est vous qui devriez me faire un résumé...

Retour à l'accueil