Comme la terre entière lit mon blog tous les jours (Quoi ? des hormones de mégalomanie pendant la grossesse ?! Logique, enceinte on est le centre du monde...), la terre entière sait donc d'ores et déjà que les 18 kilos consciencieusement emmagasinés dans mon corps en bientôt 7 mois de grossesse m'ont valu un bon petit recadrage maison de la diététicienne de la maternité avant-hier...

 

Mais, comme un petit bonheur d'en-cloque n'arrive jamais seul, on m'a prescrit du même coup un examen chiant pour dépister le diabète gestationnel...

Chiant, parce qu'il faut le faire à jeûn: être à jeûn c'est déjà très chiant en soi...

Mais aussi parce qu'après une première piqûouse, on doit gober une solution de 75 grammes de sucre, attendre 2 heures au labo puis se faire re-vampiriser le bras...

Et puis ben chiant parce qu'il peut détecter qu'on a un diabète gestationnel = régime sévère = danger pour mère et bébé = la grosse loose...

 

sucre.jpg

 

 

C'est le Test d'O'Sullivan, je laisse les curieux se renseigner plus avant car la minute seconde scientifique du Bordel s'arrête là...

Vaillamment, me voilà debout à 6h45 hier pour aller, non moins vaillamment, me faire ruiner les bras au labo, sacoche d'ordi sur l'épaule et clé 3G en main, ben ouais, on blogue ou on blogue pas...

 

M'y voilà, quasi à l'ouverture.

Pas d'autre baleine à l'horizon, nickel, on va ME chouchouter.

J'ai une pointe d'appréhension quand même, grâce à vous mes chères copinoutes de blog, à vous être lâchées sur mon article d'hier dès 00h01 sur le thème "beurk c'est dégueu j'ai gerbé j'ai fait un malaise", je ne m'attends pas à une partie de plaisir.

Et puis, quand même, selon le résultat j'ai une journée d'hospitalisation qui me pend au nez, ça fait pas rêver...

 

"Un petit pipi dans le pot et puis vous posez le flacon làààààààà, sur le plateau, d'accooooooooord ?!"

Euh comment ça se passe là c'est à ma fille qu'elle parle ?

Ou c'est à moi ?

Nan parce que si c'est à moi madame, mon cerveau il est tout fini depuis longtemps hein je comprends bien, et les aigüs à ce point c'est pas la peine je ne réagis pas qu'aux ultrasons ??!!!

Bon, je laisse pisser (j'avoue celle-là elle est facile à pleurer mais bon...), et je lui remplis son pot, à moitié cette fois, pas comme la veille à la mater où j'avais voulu rendre le pot à pisse le plus rempli de la journée.

C'est mon petit côté compèt, on s'refait pas.

Je lui pose sur le piti plateau, vite car je vois déjà sa bouche former le cul de poule qui va me redire où je dois poser mon fluide.

Elle sourit comme si j'avais accompli quelque tâche a priori hors de ma portée.

 

Je souris, elle me prend pour une débile mais elle est gentille, alors bon...

Arrive mon tour pour la première saignée, hop hop même pas mal, nickel.

 

"Bon, je vais préparer la solution glucosée !"

Oui ça va te la raconte pas non plus tu vas juste mélanger le contenu du sachet que j'ai acheté à la pharmacie hier avec de l'eau, pas me mijoter un bon petit plat !

J'attends, je me dis qu'à ce moment-là elle peut mettre ce qu'elle veut dans mon verre et m'empoisonner, j'ai été un peu perturbée par l'histoire des soignants de l'Hôtel-Dieu dont on a drogué le café...

La revoilà avec un gobelet en plastique qu'elle touille vigoureusement.

Je lui lance un petit regard méfiant, elle m'adresse un sourire en coin désolé et compatissant.

Merde.
Ca ne me rassure pas du tout.

Je lui dis "J'ai plein de copines qui m'ont dit que c'est dégueulasse alors bon j'appréhende un peu..."

"Ah oui c'est pas très très bon m'enfin..."

Bon, de toute façon, faut y aller...

Je bois.

 

Ben...

C'est tout ?

C'est ça ?

Ben c'est pas dégueu du tout c'est juste hyper sucré quoi ?!

"Buvez doucement, ça peut faire vomir !"

Ah...

Bon...

J'vais pas trop faire ma Xéna alors...

De toute façon je suis obligée de ralentir, le fond du verre est plus dense, le sucre y est retombé.

Elle me rajoute un peu d'eau pour diluer, j'y suis presque.

Et hop voilà, c'est fait.

Pas de nausée, je suis contente.

"Voilà, et dans deux heures on vous refait une prise de sang. Suivez-moi !"

Elle m'emmène dans une petite salle au fond, et m'installe sur un fauteuil de prélèvement, au calme.

Je constate que mon cul tient tout juste entre les deux accoudoirs...

Bien bien bien...

Je sors mon ordi, me bats avec le wifi et la clé 3G, et finis par répondre à mes commentaires, enfin VOS commentaires avec mon Iphone.

Quelques textos pour diversifier mon activité...

Ah, tiens, là, quand même, je me sens un peu vertigineuse, je partirais pas en courant...

Je ne vois pas les 2 heures passer, l'infirmière vient pour mon deuxième prélèvement, aussi indolore que le premier.

Fin de la détention.


Je me redresse, m'assied au bord du fauteuil.

Je prends le temps de manger une petite pomme planquée par mes soins dans la sacoche d'ordi, et je repars tranquille vers d'autres aventures, bon, à 10h du mat quand même...

 

Bon, en ce qui me concerne et dans les conditions de ce labo, vraiment pas de quoi en faire un fromage (au lait cru) de cette histoire d'O'Sullivan !!!

 

Hier après-midi, comme je ne suis pas la patience incarnée, j'ai tenté d'appeler le labo pour avoir les résultats en VIP, avant tout le monde.

 

Et ils les avaient...

 

Résultat:

Mère Bordel = 1 / Diabète gestationnel = 0

 

 

J'vous donne mon adresse pour poster les religieuses au chocolat ?

Oh ça va j'déconne, je fais attention maintenant, même si j'ai niqué le diabète gestationnel...

Oui, je suis un peu grossière, mais c'est toujours mieux que d'avoir du diabète.

 

Un colis de fromage blanc 0% avec des corn flakes non sucrés ce sera merveilleux...

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil