foire-paris.jpgC'était hier.

Jour J depuis lequel je suis enceinte POUR DE VRAI puisque les 3 mois de sursis sont écoulés.

Je ne sais pas ce qui nous a pris, depuis le temps qu'on nous rebat les oreilles avec cette foire de Paris, on a eu envie d'aller voir ce qui s'y passait.

Je vous épargne les détails des joies qui furent les nôtres rien que pour accèder au parc des expostions, mais nous avons commencé par nous goinfrer de spécialités corses sur un resto-stand dédié dès l'arrivée alors ça compensait largement.

J'avais omis que pour les expos, salons et autres séances de shopping, Homme et moi avons deux techniques bien distinctes: Homme se fixe 2 ou 3 buts, clairement énoncés, y fonce tout droit sans jamais se laisser distraire, et s'ennuie à mourir une fois les tâches effectuées. C'est le moment où il manifeste clairement son envie de rentrer, non-verbalement, tout en me disant "non non on peut rester si tu veux".

Quant à moi, je flâne, je déambule, je m'exclame, je pars avec l'idée d'aller sur tel stand et j'oublie en route pour en avoir croisé d'autres beaucoup plus intéressants...

A la foire de Paris, il y a 7 pavillons.

Je comprends mieux pourquoi ils vendent des forfaits 2 jours, si ce n'est qu'on ne me traînera pas dans ce genre d'endroit deux jours de suite, enceinte ou pas.

Sur les 7, nous en avons visité deux.

Homme, me voyant ronchonner dans le premier pavillon, consacré à l'ameublement, parce qu'il ne supportait pas que je m'arrête essayer ces (très moches) fauteuils massants ou que je traînasse devant des babioles qui scintillent, eu l'héroïque idée, pour me faire plaisir, de m'emmener au pavillon bien-être.

Erreur fatale.

On n'avait pas fait dix mètres que Nadine me faisait un gommage aux sels de la mer morte, suivi d'un soin au beurre de Karité.

J'ignore le prénom de celle qui m'a maquillée avec ses perles bonne mine, celle qui m'a massée avec un instrument que je lui ai acheté mais pas en rose, "ça fait trop sex-toy" lui dis-je, ou de celui qui a refusé de me faire faire un énième tour de fauteuil massant parce que "les femmes enceintes c'est fragile on sait jamais".

Ce que je sais, c'est que j'ai pu dire à une bonne trentaine de personnes que je suis enceinte, m'offrir une glace à l'italienne fraise-banane-vanille-mangue, acheter des chaussons qui passent au micro-ondes, me faire offrir par Homme gommage et crème hydratante, m'acheter un flaconde musc blanc, et si ça, c'est pas un peu de bonheur, je ne sais pas ce que c'est...

Et puis, j'ai appris que la foire de Paris, c'est en fait juste la foire à la consommation, et j'ai trouvé plein d'idées de choses sublimes, inutiles et hors de prix à acheter le jour où mon abonnement au Loto portera ses fruits...

J'ai aussi appris qu'on peut faire ce genre de choses enceinte, mais qu'il faut pouvoir se coucher à 17h...

Retour à l'accueil