Comme sur un fil...

Et HOP, la chanson des L5 dans la tête pour la journée - c'est cadeau.

Je sais, j'ai une culture musicale de ouf...

lustre

Un déménagement, la fin d'une aventure professionnelle et le début d'une merveilleuse autre - oui, vous vous en doutiez, j'ai fait le grand saut - le quotidien à gérer avec homme et enfant...

Bref, ces dernières semaines, j'ai été encore plus occupée que pendant le fameux "tunnel de la loose" de l'après-naissance - sauf que cette fois-ci je n'ai eu d'hématomes que sur les genoux ou les coudes - et j'ai eu quelques autres priorités qu'écrire ici comme:

- Monter une cuisine

- Faire 3728 cartons, et, bien évidemment, les défaire

- Ne trier mes affaires qu'après, histoire de me muscler en portant 30% de trucs en plus que ce que j'aurais dû

- Dire ce que je pense d'elle à ma proprio - mais avant la restitution de la caution, sinon c'est pas drôle

- Choper 3 fois la grippe ou sa cousine - la 3ème est en cours, que du bonheur !

- Passer une semaine complète à Ikéa en heures cumulées

- Apprendre à écrire le mot "shampouineuse" et à me servir de cet outil démoniaque - et néanmoins efficace

- Quitter mon ancien boulot avec beaucoup d'émotion mais le coeur léger et le regard tourné vers l'avenir

- M'amuser du point auquel mener des projets à bout suscite vraiment la jalousie - moi qui croyais que ce n'était qu'une légende urbaine

- Lutter pour imposer MON goût à Père Bordel en matière de décoration - je ne comprends pas qu'il résiste encore à l'évidence que je détiens le monopole du bon goût au bout de 4 ans de vie commune

- Croire que j'ai perdu 3 kilos et voir les chiffres de la balance indiquer...200 grammes de moins

- Trouver mes marques dans ma nouvelle - et du coup super excitante - vie pro

- Trouver l'interrupteur des toilettes la nuit en moins d'une minute dans le nouvel appart

- Survivre à plusieurs week-ends d'affilée avec ma mère

- Acheter le lustre de mes rêves - si tant est que j'ai déjà rêvé d'un lustre avant d'en avoir vraiment besoin

- Visser, peindre, poncer, nettoyer, balayer, astiqueeeeeeer

- Perdre tous mes repères, aimer ça, et m'en trouver aussi renforcée que secouée

- Découvrir le bonheur de créer avec des gens que j'aime

- Prendre un plaisir fou à choisir chaque meuble, chaque coussin, chaque lumière pour la chambre de Miss Bordel

- Ne pas - trop - oublier de la regarder vivre et grandir en ces temps mouvementés et être chaque jour plus fière de ce qu'elle est - ben oui hein je fonds pour ma gosse mais il paraît que c'est normal entre deux envies de la laisser à la crèche 24h/24

- Penser parfois "Tiens, c'est vrai que j'ai un blog" et être vide d'inspiration...

Voilà, j'ai changé de vie.

Hop.

En quelques semaines.

Et j'ai laissé mon premier bébé - premier par ordre chronologique - hiberner un peu le temps de retrouver mes marques et mon envie.

C'est chose faite.

Comment je vais écrire à présent, à quel rythme, avec quel ton ?

Aucune idée.

Mais je laisse venir, comme toujours, et on verra bien, non ?

Merci à vous qui lisez ce billet de m'avoir laissé ce temps nécessaire, sans reproches, sans pression, et de revenir aujourd'hui me lire.

Et merci à ceux qui m'ont envoyé des retours positifs de mon livre, je n'en reviens toujours pas de cette belle aventure.

Allez, en route pour...?!

On s'en fout pour où, en route !

Retour à l'accueil