Je sais.

Vous vous dites, soit cette fille est folle (ne me dites pas que vous vous le disiez AVANT cet article ???), soit elle est hyper persévérante.

Les deux mon caporal j'ai envie de dire.

Après un premier épisode franchement pas concluant pour des raisons diverses et variées, nous avions retenté l'expérience avec la même sorcière haptothérapeute lors d'un épisode 2 puis avions lutté à l'épisode 3 pour obtenir un RDV avec une autre qui avait été malade le jour J...

Bref, alors que nous avions commencé à 1 mois et demi de grossesse, à 4 mois nous en étions au point de départ, en moins bien puisque nous (enfin Je surtout) avions développé une certaine appréhension...

Un peu compréhensible, en même temps !

Après la maladie de la dame, je me laissais quelques jours de réflexion pour décider si on continuait d'essayer ou s'il valait mieux renoncer.

Homme était partant pour continuer, ça m'a encouragée.

Néanmoins je n'ai rien entrepris tout de suite.

Et puis, le médecin-haptothérapeute qui n'avait pas pu honorer notre RDV pour cause de maladie m'a rappelée pour me donner une nouvelle date, cette fois pas dans 1 mois, mais quelques jours plus tard.

Remise en selle, j'ai appelé Homme qui m'a confirmé sa dispo, et hop en route.

 

Le RDV avait lieu ce lundi.

Déjà, quand nous avons sonné et que la porte s'est ouverte, intense soulagement.

La première fois, elle était restée close.

J'étais d'une humeur radieuse, il avait fait beau, j'avais passé une chouette journée productive, et Homme était à l'heure chez la dame où nous nous retrouvions.

Je préfère mettre entre parenthèses le moment où, dans la salle d'attente, 3 minutes avant d'entrer, il a réussi à me foutre les nerfs en pelote en me parlant d'une dépense imprévue et, à mes yeux, exorbitante et inutile, mais le sens masculin de l'à propos n'est plus à démontrer.

 

La porte du cabinet s'ouvre.

Ouf.

Déjà, sa tête nous revient (contrairement à la sorcière première).

Blonde, pas très grande, une bonne bouille ronde.

Bienveillante, d'emblée.

Une fée, à côté de la première.

Tout chez elle est lumineux: son visage, sa façon d'être, la pièce où elle reçoit...

Nous entrons, nous nous parlons.

Je lui raconte notre chemin pour arriver jusqu'à elle.

Je fond en larmes, je ne sais même pas pourquoi.

Je crois que c'est de colère contre Homme.

Du coup, je le dis à la dame.

Ca fait rire Homme, ça me détend, tout est dit et on peut partir sur de bonnes bases.

Elle pose ses mains sur mon ventre.

Elle me guide pour que je me détende.

Je respire, je me laisse aller progressivement.

Je suis en confiance.

Je la regarde droit dans les yeux et j'aime ce que j'y vois.

Elle invite Homme à poser ses mains, je le sens réceptif, détendu lui aussi.

Je le sens avec moi, avec nous.

Elle nous guide.

On ne peut pas encore sentir le bébé en détail, c'est trop tôt, mais elle nous aide à prendre conscience de cette partie là, celle où il se trouve.

Elle nous apprend, déjà, à faire monter ou descendre l'utérus.

Ca n'a rien à voir avec ce que j'imaginais ressentir, mais c'est déjà très touchant.

J'ai une bouffée incroyable d'amour pour ce bébé.

Et puis plusieurs.

Je ne le sens pas encore vraiment mais j'ai soudain la conscience de lui en moi.

Et le sentiment de faire quelque chose pour lui dire que nous sommes là.

Pour lui dire tout ce qu'on a en nous pour lui.

C'est fort et indescriptible.

Intense et inénarrable.

Je ne saurais toujours pas vous expliquer ce qu'est l'haptonomie, ce que ça fait et comment, mais je peux juste confirmer que cette intime conviction que j'avais que ce serait essentiel pour nous s'est avérée juste.

 

Lundi, nous avons fait un pas de plus dans la parentalitéHAPTOOO.jpg.

Dans NOTRE parentalité.

Et là, c'est mort pour faire demi-tour...

Tant mieux, on a juste envie de regarder devant.

 

 

 

 

Edit:

Pour toutes mes collègues baleines qui seraient tentées par l'haptonomie, et au vu des requins qui commencent à montrer leurs dents sur mes articles dédiés au thème, voici le lien vers le CIRDH, Centre International de Recherche et de Développement de l'Haptonomie, SEUL ORGANISME à vous indiquer qui sont les bons et les méchants, et qui peut vous transmettre sur simple demande par mail la liste des praticiens agrées sur toute la France.

Parce que trouver la bonne personne, ça ne coule pas de source...


Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil