Et oui lecteur, lectrice, voilà 7 jours (huit, peut-être ?!) je promettais de ruiner ta life virtuelle.

La Mère Bordel n'a qu'une parole.

Après une intense semaine de formation, le peu de neurones qu'il me restait cramés, le nombre de calories/jour pulvérisé, et minimum 2 heures d'embouteillages/24h, il m'a quand même fallu une intense phase de récupération avant d'ouvrir mon ordi déjà poussièreux...

 

I DID IT !!!!!!

 

Objectif formation atteint (ok, j'ai séché mercredi car mon corps est étrangement resté scratché à mon matelas m'enfin c'était une question de survie...) et surtout...

Surtout...

 

JE SUIS EN CONGEEEEEEEEEEEEEEEEE MATEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

femmes.jpg

Oui, quand je suis heureuse, je mincis et je me multiplie sur un arc-en-ciel, c'est comme ça...

 

Et en 24 heures déjà, que de bonheurs...

 

J'ai envoyé mon mec faire les courses avec une liste quasi exclusive de bonbecs, j'ai fait 3 siestes dans une journée, j'ai matté 4 épisodes de Spartacus d'affilée (et QUOI DE MIEUX que de matter des athllètes en moule bite d'époque pour se faire du plaisir ?!), englouti des spaghettis bolognaise dont j'avais envie depuis des jours, j'me suis même pas lavée, j'ai rêvé de tout ce que j'allais faire pendant mes 8 dernières semaines de liberté, je l'ai raconté à ma fille, j'ai booké un déj par jour pour la semaine prochaine, fait écouter de la bonne zique à ma progéniture, pincé mes nichons pour être sûre qu'ils sont têtables, bref me reste plus qu'à attendre qu'Homme vienne me rejoindre au lit pour lui tendre un piège machiavèlique et être une femme TOTALEMENT comblée...

 

Mais où est la TAREE qui vous disait, fin Août, que ça allait être trop dur de lâcher l'boulot gna gna gna et puis s'arrêter toussa toussa c'est pas simple...

Heureusement que cette pétasse hystérique est sortie de mon corps, on est déjà bien assez comme ça dedans !!!

 

J'ai envie de chanter, chantonner, même le gris du ciel me semble être une sorte de cadeau genre "Noooooooooooon, reste au lit, mais pourquoi sortir ?!".

D'ailleurs, je dis ça, j'en sais rien s'il a fait gris aujourd'hui PARCE QUE JE M'EN FOUS, et que non seulement j'ai pas collé le nez dehors, mais je crois bien que j'ai même pas regardé par la fenêtre...

M'enfin comme je vis à Paris, normalement, il a fait gris...

 

Voilà.

Finis l'épuisement, la déprime, le surmenage.

 

J'ai envie de chanter tout ce que j'entends, même les pubs de merde, de faire des blagues encore plus nazes que d'habitude (je sais, c'est moche...), de rire bêtement, de m'envoyer en l'air UN MAX avant de me faire découper l'intimité et vampiriser le téton, BREF, je veux vivre mon sursis à foooooooooooooooooooooooooond, comme si j'allais laisser ma peau sur la table d'accouchement.

Après tout, on ne sait jamais, n'est-ce pas ?!

 

Bon, et toi, comment va, tout roule ?

Amie Bloggeuse, prête à te faire pourrir le blog ?!

Bonne saturday night fever à tous !!!

 

Retour à l'accueil