A poil, quoi.

Je sais, je racole du titre, c'est le mal.

 

Alors non, ça ne vient pas de me prendre là comme ça de faire des photos de nu, dans l'état de flasquitude post accouchement qui est le mien, parce qu'à part me faire prendre en photo pour un constat d'huissier en vue d'un procès contre mon mec, je ne vois vraiment pas l'intérêt.

 

C'était pendant la grossesse, à 8 mois.

Presque naturellement, j'ai posé nue, simplement.

La grossesse, seul moment de ma vie où j'ai aimé mon corps tel quel.

Moment qui m'a appris beaucoup d'indulgence avec lui, d'ailleurs.

Recevoir ces photos cette semaine, c'est peut-être la piqure de rappel:

Un temps pour chaque chose, et chaque chose en son temps.

 

M'enfin on peut p'tre passer au temps où j'me commande une sangle abdominale ?

Non ?

Bon. J'attendrais.

 

61

Retour à l'accueil