C'était le 26 octobre, au cours d'un voyage blogueuses avec Anne-Laure, Aurélie, Cathy, Christine, Émilie, Julie, Marion, May, Sandra et Virginie offert par Corsica Ferries et la Chambre du Commerce et de l'industrie de Haute-Corse.

Peut-être avez-vous déjà vu quelques images passer sur Twitter avec le hashtag #VivaCorsica ou sur ma page Facebook.

Dossiiiiiiiiier-1079.JPG

Après moultes pérégrinations pour rejoindre Toulon un jour de grève SNCF - et oui, sinon c'est pas drôle - et une nuit sur une mer d'huile dans la cabine plutôt douillette d'un ferry, mes grands pieds se sont posés pour la 5ème fois sur le sol Corse.

La 1ère fois depuis 10 ans.

La 1ère fois à Bastia (Prononcer Bâââstia).

La 1ère fois partie pour 5 jours sans ma fille depuis sa naissance, il y a presque 2 ans.

Parce que je ne vous l'ai jamais dit, ici, puisque j'ai mis pas mal de choses de mon moi d'avant entre parenthèses - et que je ne dis pas tout, ce serait chiant à mourir de tout savoir de moi - mais...les voyages, c'est grave ma came.

Autant dire que le vent de liberté qui a soudain soufflé sous mon nez n'a pas manqué de me soulever le coeur de joie - seulement le coeur, le reste est toujours beaucoup trop lourd.

C'est aussi la première fois depuis...des siècles... que j'ai ressorti mon vieux Reflex.

Soyez indulgents hein, ce n'est pas parce que j'aime prendre des photos que je sais comment on fait.

Il y a tellement de choses que j'aime faire que je ne peux pas toutes savoir les faire, je serai - encore plus - énervante, sinon.

Et c'est cela surtout que j'ai envie de partager avec vous : les images, cette lumière à couper le souffle, la beauté incroyable de cette île.

Et ce que vous ne verrez pas de vos yeux, mais que vous pouvez croire sur parole, ce sont ces rencontres, ces corses qui m'ont émue : Laëtitia et son adorable fille, Marie et le grand bonheur qui l'attend, Andrée, sa bergerie, sa foi en l'énergie et ses parents, François et ses montagnes, et tous les autres, ceux juste croisés et ceux plus longtemps cotoyés.

A tous, merci de cet accueil qui me ferait presque tout lâcher pour vous rejoindre 365 jours par an...

Qui me fera tout lâcher un jour ?

2012-10-25-19.46.51.jpg

18 secondes après mon arrivée dans la cabine, tout est - à peu près - en ordre. 10 minutes après, c'est le carnage. Car on ne le voit pas sur la photo, mais j'ai apporté un sac d'à peu près 15 tonnes. Des fois que la Méditérrannée gèle et qu'on doive passer l'hiver en Corse.

On ne sait jamais.

Je vais toujours mes bagages en envisageant TOUTES les possibilités.

2012-10-25-21.34.58.jpg

Le dîner à bord du ferry.

Il faut quand même que je vous dise que suis partie avec des blogueuses bouffe, et qu'une fois passée la politesse des premières heures, j'ai eu interdiction formelle de toucher à la moindre victuaille tant qu'elles n'avaient pas mitraillé à coup de Canon tout ce qui se mangeait sur la table.

Là, c'est le premier soir, elles n'ont rien pu faire pour m'empêcher de lécher mon assiette en un éclair.

Après, elles se sont bien vengées.

2012-10-26 08.27.38

Arrivées à Bastia, le petit déj sur le port qui fait plaisir.

Dernier repas où j'ai pu me jeter sur la confiture de figue sans attendre l'autorisation des paparazzi de la bouffe.

(Non mais je vous aime hein les meufs. N'oubliez pas que vous devez m'inviter à goûter vos recettes chez vous, je coûte cher en bouffe mais je fais plaisir à nourrir, demandez à ma mère)

2012-10-26-08.19.19-copie-1.jpg

Voilà.

La lumière de ouf, 8h du mat sur le port de Bastia.

Le truc qui te laisse sans voix.

Oui oui, même moi, ça me fait taire...

Dossiiiiiiiiier-0600.JPG

 

Dossiiiiiiiiier-0589.JPG

 

2012-10-26-09.48.34.jpg

 

Dossiiiiiiiiier-0739.JPG

 

Dossiiiiiiiiier-0658.JPG

 

Dossiiiiiiiiier-0738.JPG

Et puis est venue l'heure de la visite de la ville, et de ses églises.

Autant dire, le truc pas fait du tout pour me bouleverser a priori.

Mais TUUUUUT.

Erreur.

Non seulement les nombreuses églises, sublimes, dégagent une sorte d'étrange magie, perceptible pour une indécrottable athée, mais en prime, cherry on the cake...

2012-10-26 10.01.11

 

Dossiiiiiiiiier-0678.JPG

 

Dossiiiiiiiiier-0679.JPG

 

Dossiiiiiiiiier-0681.JPG

 

Dossiiiiiiiiier-0745.JPG

 

Dossiiiiiiiiier-0696.JPG

... Nous avons eu un concert privé du groupe Voce Ventu.

Polyphonie Corse, tu vois ?

Et là, j'ai bien chialé.

Mais comme je reste toujours connectée même l'oeil humide, j'ai pris une petite vidéo souvenir.

Trop courte, mais BON.

Look at that juste en-dessous de la photo.

Dossiiiiiiiiier-0715.JPG

 

Et puis j'ai même un peu chanté avec les messieurs.

Heureusement, ça, personne n'a enregistré.

En revanche, y a eu de la tof, mais j'suis cachée.
Corsica-Chant.JPG

J'aurais mille choses à raconter de cette journée, car nos amis corses avaient envie de nous faire découvrir toute leur île en quelques jours, mais il faudrait presque que j'écrive un livre pour tout vous dire.

Ces images, et ces chants, c'est ce que j'avais dans la tête et dans le coeur à la fin de cette première journée, quand je me suis écroulée SEULE - quel bonheur - dans ma très belle chambre d'hôtel.

Dossiiiiiiiiier-0758.JPG

Lundi prochain, je vous raconte la deuxième journée, et ce premier hôtel, tellement douillet que même Thomas Sotto l'a reconnu en voyant passer un Instagram de la vue de ma chambre sur Twitter ;-)

What a teasing, n'est-ce pas ?

Retour à l'accueil