champagne.jpg

Dimanche, c'était Noël en Belle-famille.

Bonne bouffe, cadeaux en vue, gagatisation à mort sur le dos de ma fille, et plein de bras volontaires pour la prendre et me laisser DEUX MAINS pour attaquer mon assiette efficacement.

Au dessert, c'était fraisier à tomber par terre, je l'ai ruiné.

"Une goutte de champagne ?"

C'est Homme qui propose, c'est la teuf, pi le champagne c'est bon pour les bébés, tout ça...

Je m'enfile joyeusement mon tiers de coupe, heureuse.

Et on s'apprête à ouvrir les cadeaux, et ça, même avec l'enfant dans les bras no soucy, je les ouvre avec les dents s'il le faut.

J'ai un coup de chaud brutal, mais entre le champagne, les hormones, le retour de couches qui m'est tombé dessus la veille et mon baby que j'ai rangé dans son écharpe en oubliant d'enlever mon pull au préalable, je ne m'affole pas.

Mais Homme me regarde:

"Ben... Qu'est-ce qui t'arrive ? T'es toute rouge !"

"Oui ben j'ai chaud c'est rien !"

"Non tu es rouge...fluo !"

Là il me stresse...

Je vais me voir dans la glace: en effet, j'ai un masque rouge fluo sur le visage, un truc immonde et bien découpé sur une zone menton-pif-front-joues.

Etrange, moche et flippant...

Bon.

En même temps, je ne gonfle de nulle part et je respire bien, donc entre appeler le samu et ouvrir les cadeaux, mon choix est vite fait.

Au fil des minutes, le masque s'estompe, et je reprends forme humaine.

Au final, j'ai bouffé à peu près 50 trucs différents donc si c'est une allergie difficile de savoir à quoi, mais la réaction est apparue juste après le champagne.

Alors, je pose la question: 

Si on peut devenir subitement allergique à l'alcool suite à une longue période d'abstinence, quid du sexe ???!

Soudain, j'ai peur...

 

Retour à l'accueil