Mes quelques amies expertes en fabrication de bébés me l'avaient bien dit:

"Tu verras, quand tu annonces ta grossesse, tu as des surprises. Certains sont très heureux alors que tu les aurais imaginés indifférents, d'autres dont tu espérais beaucoup de joie ont l'air de s'en foutre..."

Une fois de plus, je constate qu'elles ne m'avaient pas menti.

Certains hurlent, larme à l'oeil, alors que je leur annonce comme un contrôle technique automobile et que j'aurais imaginé qu'ils considéraient qu'avoir un bébé était à peu près aussi inspiré que s'ouvrir les veines, et d'autres me regardent avec un oeil effaré (langage non verbal) et collent un discours (langage verbal, de fait...) tout-à-fait inadapté genre:

"Ah...C'est euh....Super...!?"

C'est ceux-là qui m'amusent.

J'aime les voir s'empêtrer dans leur baratin...

Etant une grande intuitive, je suis particulièrement sensible à ces décalages verbal/non verbal, parce que je colle moi-même les paroles plus adaptées sur le visage de l'autre.

Un peu comme quand on s'amuse à couper le son d'un film et à faire un doublage foireux après quelques verres de trop...

 

"Oh mon Dieu !!!

Ma pauvre...

Toutes mes condoléances.

Si jeune et pourtant fauchée, comme ça, en pleine gloire !!!

Mais qu'est-ce qui s'est passé ?

Une vie qui s'arrête comme ça hop....

On ne t'as pas dit qu'il y avait un traitement contre ça ?

Ah mais tu peux prendre la pilule du lendemain !

Ah oui c'est trop tard à 3 mois bien sûr...

L'avortement, tu as pensé à l'avortement ?

Tu ne....Pardon je n'ai pas bien compris ?

Tu ne VEUX PAS avorter ?

Tu veux avoir cet enfant ?!femme étonnée

Mais...Pourquoi ?

Tu veux dire...Tu l'as fait exprès ?!

Vraiment ?!!!

Non, c'est pas possible.

Pas toi.

Tu ne PEUX PAS avoir changé à ce point là...

T'as des copines qu'on des enfants, pourtant...

Tu VOIS BIEN qu'elles ont une vie de merde ?!

Ne me dis pas que t'as gobé leurs conneries de "c'est magique gna gna"...

Tu SAIS qu'elles mentent pour que tu te foutes dans la même galère qu'elles...

Tu le sais, clairvoyante comme tu l'es, tu ne PEUX PAS l'ignorer ?!!!

Je ne comprends pas...

Je n'ai rien vu venir, pourtant.

Aucun appel au secours avant, rien...

Tu as quoi ? Tu as fait une fausse couche il y a quelques mois ?!

Ah quand même !!!

Tu vois tu avais ENCORE une chance de t'en sortir !!!

Mais nan t'as remis ça....

Ma pauvre chérie.

Je suis désolée pour toi, vraiment.

Putain, pourvu que je n'attrappe jamais ça, moi...."

 

Et si vous me disiez juste:

"Les mômes, tout ça, c'est vraiment pas ma came mais, si tu es heureuse, alors je le suis vraiment pour toi" ou même  "je vais m'efforcer de me réjouir pour toi"

Ben on pourrait bien se marrer, parce que je vous répondrais que je ne suis pas sûre que ce soit ma came non plus, mais que je suis femme à écouter mes propres désirs, et je n'aurais pas cette étrange sensation que j'ai, parfois, d'avoir trahi ma meute et moi-même, parce que JE SUIS TOUJOURS LA MÊME BORDEL !!!

Avec plus de cm3, soit...

Et puis, y a que les connes qui changent pas d'avis...

Retour à l'accueil