C'est mardi, et en attendant la reprise des billets sur l'Amour est dans le Pré, le mardi c'est "Avant, t'avais une dignité, maintenant t'as des gosses".

Vous me racontez les pires affiches que vos mioches vous ont infligé à l'adresse mail la plus courte/simple du monde: maispourquoijedeviensmerebordel@yahoo.fr, et un jour, quand vous avez biiiiiiiiiien oublié, je la publie.

Si vous n'êtes pas assez con/conne pour vous être déjà reproduit, vous pouvez me raconter une honte de vous, petit ou adulte, ou des gosses de votre entourage.

Bref, tant qu'il y a de la gêne, on est dans le thème.

Aujourd'hui c'est Ness, lectrice assidue, qui nous raconte ce jour où elle a haït sa famille...

 

Il faut que je précise que je viens de la Guyane.

Pour les quiches en géographie (comme moi), c'est un département français d'outre-mer qui se trouve à côté du Brésil.

J'en suis partie en 2001 après mon bac pour continuer mes études en France.

Je dois aussi préciser que dans ma famille,  je suis l'aînée, non seulement de mon frère et ma soeur, mais aussi d'une colonie de cousins-cousines.

En 2003, je reviens passer les grandes vacances en famille.

J'ai alors 20 ans et ma bande de "petits" va de 5 à 16 ans. (humpf. 20 ans en 2003 ?!! Mon coeur saigne..).

J'arrive donc chez mes parents et, comme d'habitude depuis des années, tous les cousins et cousines squattent du matin au soir, et leurs différents parents sont bien débarrassés. (Euh... On peut laisser les bébés aussi chez ta mère ? Et faire un saut au Brésil ?)

A cette époque, M6 passait l'émission "Opération Séduction", une grosse débilité que ma mère refuse que les petits regardent. (Meuh naaaaaan c'était pas débile, c'que t'es snob. Mais Dieu c'que ça paraît soft maintenant... Et ringard sa race.)

operation-seduction-les-fil.jpg

Donc, ma première semaine au pays, je suis encore sous le coup du décalage horaire, et dès 20h je pique du nez. (Tu as donc eu un bref aperçu de la vie de femme enceinte...)

Ce soir là, ma mère est chez l'une de mes tantes, et elle me répète de ne pas laisser les gosses regarder l'émission.

Moi je connais pas, je suis fatiguée et en plus ma mère filtre trop la télé selon moi. (On ne filtre JAMAIS trop la télé, malheureuse !) 

Donc je vais me coucher, de ma chambre je les entends ricaner devant la télé mais je m'en moque un peu.

 

Un petit moment après j'entends des petits pas dans ma chambre, ce sont les plus jeunes, Lily et Nanou, 7 et 5 ans.

Elles :

"Nessssss"

Moi:

"Hummmm ?"

Elles : 

"C'est quoi un orgasme ?"

Moi:

".........................................................."

(me reprenant)

"Vous voulez dire un orgANe ?"

Elles (têtues) :

"Non, un orgaSme !"

Là j'ai deux questions en tête:

1) Pourquoi je n'écoute jamais ma maman alors qu'elle a tout le temps raison ? (Evidemment, c'est une mère, elle a donc toujours raison. Maman si tu lis ces lignes range immédiatement ce sourire vainqueur tu m'agaces d'avance, et ne me le RESSORS PAS avec un air narquois dans quelques jours merci...)

2) Comment je vais me sortir de là ? (Ouais, parce que là t'es quand même bien dans la merde...)

Je suis pas très courageuse en fait alors ...

Moi :

"Je sais pas du tout"

Alors je les entends regagner le salon dire aux autres

"Elle a dit qu'elle sait pas"

et mon crétin de frère 13 ans alors d'ajouter :

"Pfffff elle est nulle"


Le dimanche suivant, déjeuner familial, l'un de mes oncles dit aux petits qu'ils devraient prendre exemple sur moi parce que j'ai bien travaillé à l'école et maintenant je suis à l'université en France. (Ouais enfin... Nan j'dis rien)

 

Et là Lily dit:

"Ben à l'université on lui apprend pas tout, elle nous a dit qu'elle sait pas ce que c'est un orgasme"

 

C'est vrai ça.

Je sais pas où t'es allée à l'université, mais normalement c'est quand même THE place pour apprendre l'orgasme.

Enfin si t'es allée dans un mauvais lycée...


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil