Depuis des semaines, j'ai écrit tellement de billets dans ma tête que je ne sais pas par où recommencer à écrire pour de vrai ici...

Quand je n'écris pas pendant un certain temps, je me mets tellement la pression sur ce que devra être le 1er billet depuis 4 siècles que je n'écris plus jamais.

Lundi, j'avais la merveilleuse Marjoliemaman au téléphone, et je lui disais : "J'ai GRAVE envie d'écrire sur le blog en ce moment, mais je ne trouve pas le temps."

Elle m'a répondu "Prends-le, ça fait un bien fou !".

Huuum--.jpg

Parfois, pour débloquer l'écriture, il suffit de ça. Une phrase, un mot.

Alors dans les jours à venir je vais vous parler de look de merde, de scènes de ménages, de melon, de points d'interrogation, des femmes et de leur manque de confiance en elles, de nos doutes, de pourquoi je ne vous parlerai pas d'elle (paye ta chanson dans la tronche pour la journée), de livres, des femmes entrepreneuses, et de plein d'autres choses que j'ignore encore moi-même à ce jour...

En fait, de tout sauf de gosse, quoi, parce que soyons lucides :

C'est pas un blog de mioche ici, c'est un blog de MERE, bordel.

Merci, Marjo, ça fait DEJA un bien fou.

Retour à l'accueil