Il n'y a pas si longtemps, je rigolais doucement quand mes chochottes de copines se plaignaient sur le thème:

"Pffffffffffffffffffffff, j'suis à 8 mois et demi de grossesse, j'en peux plus, encore DEUX semaines à tenir, j'en ai ras-le-bol".

J'me disais vraiment elles supportent rien mes radasses, deux semaines de plus ou de moins dans leur état qu'est-ce que ça peut bien leur foutre ?!

 

Oui mais voilà.

Moi, il me reste...5 MOIS !!!

Putain, 5 mois ?!

 

J'ai déjà l'impression que ça fait un an que je ne me suis pas cuitée au bon bordeaux bio !

J'en ai marre de trouver les gens débiles en soirée alors que d'habitude, avec 3 grammes dans le sang, je les trouvais spirituels (spiritueux, en fait...) et décalés...

 

D'être essouflée parce que j'ai monté 4 marches...

 

De ne pas avoir assez de mains pour tenir mes seins ET mon bide si je cours (trottine serait le mot plus juste) rien qu'un peu...

 

Et NON, coupine de blog, papa expérimenté, NON, ne me dis pas que ça encore c'est RIEN et que tu ricanes sous cape parce que toi TU SAIS que je vais finir ronde comme une barrique et qu'il faudra que je me refasse faire le plancher, me dire que TU SAIS que mes énormes nichons-fusées vont se rabattre et devenir non plus perpendiculaires à mon corps, mais parallèles.

Que ma vessie sera un petit ballon entre les mains d'un sorcier vaudou démoniaque qui la pressera H24 toutes les 3 minutes, surtout quand je tomberai de sommeil...

Que mes nuits seront des enfers, peu importe que je choissise d'allaiter, de donner le bib ou de le priver de bouffe.

Que, de toute façon, à l'adolescence il me fera CHIER de tout son coeur quoique je fasse pour lui, l'ingrat !

 

Non, lecteur, lectrice, par pitié, ne me le dit pas.

Continue juste de me faire croire que c'est merveiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiilleux d'être parent, une joie si incroyaaaaaaaaaaaaaaaable que je ne peux telleeeeeeeeeeeement pas imaginer...

 

Parce que, pour le reste, tu vois, la dark side of the moon, c'est bon, c'est très clair pour moi...

Surtout depuis qu'Alarom et sa bande ont définitivement ruiné toutes mes espérances quant au supposé "Plus beau jour de ma vie"...

 

Par contre, bande d'enfoirés, si c'est pas cet amour incommensurable qui semble vous faire à tous oublier le peu de bon sens que vous aviez réussi à glaner de-ci, de-là au fil des années, si c'est pas un truc de OUF qui vaut le coup de tout ça, et ben...et ben...

 

Ben ce serait vraiment pas gentil.

Voilà.

Et je croirais vraiment que la brigade des nurses de Florence Foresti existe...

Déjà que là j'ai de sérieux doutes...

 

nurses1.jpg

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil