carte_france_departement.png

Hier soir, c'était la présentation des 14 agriculteurs de la saison 6 de l'Amour est dans le Pré.

Miss Bordel en écharpe, l'ordi sur les genoux, homme de retour avec un Mac Do, me voilà parée pour faire leur connaissance et prendre des notes.

Et attention, j'ai fait ça consciencieusement...

D'autant que j'ai des envies d'air pur et de verdure en ce moment, alors je me suis dit que j'allais peut-être tout plaquer et aller vivre le grand amour agricole au fin fond du trou du cul de la brousse hexagonale...

  • C'est d'abord Fabien, 33 ans, Meurthe et Moselle qui me fait rêver.

FABIEN

Il est à la fois agriculteur et serrurier soudeur.

Parfait.

Besogneux et pas souvent à la maison à faire chier, déjà très bon point.

Et puis dans son style il est pas mal, même si la coupe de cheveux est à revoir j'ai toujours eu un faible pour les cheveux longs, mes goûts musicaux n'y sont pas étrangers, j'assume...

En plus, il a une calèche trop romantique et il est végétarien, on dirait un téléfilm d'M6 tellement c'est un peu un prince charmant à sa manière.

Il a même des vaches allaitantes dont une à laquelle il s'est tellement attaché qu'il l'enverra pas à l'abattoir.

Et moi, dans mon état, ben ça m'émeut qu'on s'attache autant à des êtres qui produisent du lait.

Sauf que Fabien, au moment de confier à Candy Karine Lemarchand à quel point il aimerait trop rencontrer une femme comme moi, ben il est habillé en cow boy.

Et ouais.

J'ai l'impression d'être à un rencard avec un mec rencontré via Meetic, le choc quand on passe du virtuel ou réel.

Violent.

Mais pourtant il est gentil, tolérant.

Et il a même de l'humour.

Quand Barbie Pouf l'interroge sur l'âge de sa future promise, il répond:

"Si je prends trop jeune ça va faire pervers, si je prends trop vieux, pareil".

Bon, je vais garder Père Bordel pour l'instant, et je te laisse le Fabien.

Si tu vis dans un Saloon et que tu as ton costume de bitch du far west, enfourche Jolly Jumper et fonce...

 

  • On part ensuite pour le Var,  à la rencontre d'Alexis, 47 ans.

ALEXIS

Trop vieux pour moi a priori.

Mais...Il est vigneron ?! J

e suis amoureuse, ça y est...

Par contre quelqu'un peut dire au monsieur que le blanc et le rouge ok, mais qu'il peut arrêter DE SUITE le rosé, c'est dégueulasse et ça sert à rien, à part à se coller des migraines de compétition et des aigreurs d'estomac l'été en plein cagnard ?!

Sur l'Île où il bosse on ne circule qu'à vélo, ça fait complètement rêver la citadine que je suis: 

Pouvoir rouler torchée sans risques, waouh !

L'homme dit qu'il attend d'autres richesses que la beauté, il a l'air sincère.

Moi, je le trouve touchant.

Au moment où je l'écris, j'entends Père Bordel marmonner "Ouais, un gay refoulé quoi..."

Bon, dans le doute, je lâche l'affaire avec Alexis et je te le laisse, à toi, mon aîné(e) alcoolique.

 

  • Départ pour l'Orne (putain, j'ai déjà re-oublié où c'est...)

SYLVAIN

Sylvain, 33 ans. 

Un certain charme, si on est adepte du mono-sourcil.

Moi ça c'est un truc, je peux pas. Je passe mon tour et je te le laisse direct chère lectrice.

En plus, il chasse.

J'aime mille fois mieux le Lucky Luke végétarien qu'un chasseur monosourcillé...

Mais si toi t'es émue par le mec qui trace le plus beau sillon avec son tracteur, et qui philosophe ce faisant:

"La terre c'est comme une femme, il faut savoir la prendre au bon moment".

Ben n'hésite pas à lui écrire.

Sinon, il a de beaux yeux bleus sous le sourcil, faudra lui acheter un rire et il a un côté nounours.

Voilà voilà.

Avis aux amatrices...

 

  • C'est en Indre et Loire qu'on rencontre Jean Michel, 38 ans.

JEAN MICHEL

Je n'en pense rien de spécial jusqu'à un certain moment, j'ai pas envie de tacler sur le physique (à part niveau mono-sourcil, ça ça me rend dingue...)

A priori je pense que sa passion c'est la boxe.

Que nenni.

Son kiff c'est les vaches.

Mais pas seulement les VRAIES vaches.

Il fait une collection de vaches.

En figurine, en peluche, en tasse, en...en tout.

A mon avis il a même la moumoute protège lunettes de chiottes en vache.

Rédhibitoire.

Mais c'est au moment où il dit son adoration pour le ménage et la vaisselle que je me décide à envoyer ma demande en mariage à ce cousin (éloigné !?) de Freddy...

 

  • Direction le Maine et Loire pour rencontrer Mathieu, 28 ans

MATHIEU-copie-1.jpg 

C'est la mère et la soeur qui sont à l'accueil.

Ca pue le plan galère ça.

On apprend que Mathieu est exigeant.

Ouais, chiant quoi ?!

Il se dit tendre. Hum.

Tendre ou...mou ?!

Il a peur des crapauds et ne supporte pas de rester seul.

Bon, moi, je passe mon tour !

 

  • C'est au tour de la première gonzesse, enfin bout d'gonzesse de faire son entrée.

CELINE-copie-1.jpg

Céline, 1m47, élève des chèvres dans les Pyrénées.

Bon, l'aventure homo rurale je veux bien mais avec une nana d'1m47 franchement, j'aurais l'impression d'être Chabal.

Et puis, Céline a un handicap qui dérange: Elle porte des espadrilles. Et ça, c'est juste pas possible.

Céline cherche un homme courageux, bricoleur, beau, simple, et qui aime sortir.

Elle ne le sait pas, mais en fait Céline cherche donc 5 hommes.

Ou une femme.

 

  • En Seine Maritime il y a Jean Claude, 42 ans.

JEAN-CLAUDE.jpg

Bon je ne dis rien sur ses oreilles ce serait moche de ma part...

Chez Jean-Claude on vit des moments de poésie.

"J'ai une vache qui se termine" 

La pauvre a le pi dans la trayeuse...

Je me sens proche de cette vache, soudain.

Puis une séance de gant-mapa-long-comme-3 bras enfilés dans l'arrière train des vaches "pleines" pour une échographie...

J'ai beau ne plus être enceinte je me surprends à serrer les fesses...

Il a la voix nasillarde, Jean-Claude, et il nous dit comme il est prêt à tout tout tout pour sa future, et pour ses enfants à elle si elle en a.

Ouvert, le Jean-Claude...

Et/ou un peu pédophile ?!

Très peu pour moi merci.

 

C'est déjà l'heure de la pub, ciblée:

Direct une pub pour Meetic.

Bien joué

Mais pourquoi pas pour www.rencontre-agriculteur.com ?!

Allez, voilà pour les 7 premiers candidats, les 7 suivants demain, et découvrez si l'un d'eux m'a fait chavirer ou si je garde encore le père de ma fille à mes côtés...

En attendant, voici le replay pour les grands malades qui ont loupé la chance de rencontrer l'homme/la femme de leur vie...

Retour à l'accueil