Aujourd'hui ce n'est pas une, ni deux greluches qui nous quittent pour aller enterrer leur honte à grands coups de pelle pour le Sahel.

Non.

Aujourd'hui, elles sont 4 à nous quitter...

Laëtitia, Clélia (oui elle est revenue de son premier voyage là-bas mais elle meurt d'envie d'y retourner...), Péneloppe et Reeb nous racontent leurs pires hontes ou celles de leurs (mauvaises) fréquentations.

Si vous aussi vous rêvez d'aller les rejoindre pour faire des châteaux de sable géants avec du sable tout sec, envoyez vos participations avec un lien vers votre blog pour celles qui en ont, et votre pseudo à maispourquoijedeviensmerebordel@yahoo.fr

Je rappelle que le must c'est la honte que vous collent vos gosses ou celle(s) que vous avez vécue(s) enfant, mais je prends tout, j'en chiale souvent de rire et ça varie nos plaisirs du mardi...

A vos claviers !

  CHARTER-copie.jpg

 

C'est Laëtitia qui ouvre le bal:


Je vais te parler de la fille de mon ancienne voisine :

Une blondinette trop mimi que j'ai connue à ses 9 ans !

Gaffe sur gaffe mais avec une pure innocence !

Un jour dans les boutiques avec sa mère elle repère un superbe chapeau...

Très original en plus !

Alors elle décide de le mettre.

Bon à 10 ans, elle ne savait pas ce qu'était un string...

Mais sa mère là le choc...

La petite s'est promenée avec un string sur la tête dans la boutique pendant 10 minutes...

A peine honte quand tu te fais interpeller dans les rayons par la miss avec son string sur la tête !!!

"Laetitia... Laetitia.. Mais pourquoi tu ne viens pas voir ce que je veux te montrer ???"

Euh... Joker !?

 

Plus tard elle est rentrée en 6ème et moi j'étais en 3ème.

Un jour pendant la récré elle arrive vers moi en larmes, je lui demande donc ce qui ne va pas...

Elle s'ennuyait en cours et elle a peinturluré ses ongles au blanco...

Bon c'est pas la cata mais ça part pas à l'eau ni au savon !

J'ai bien rigolé mais elle moins quand j'ai dû lui enlever avec du White Spirit !!!!

Ca pue grave ce produit !!!

 

Et bien plus tard pour son premier boulot, elle décide de faire la récolte du maïs.

Super motivée, première journée avec un rendement assez bon, mais le soir ça se gâte...

Et oui, je crois que c'est bien la seule personne qui fait une allergie au maïs des champs !!!

Pas de chance pour un premier boulot, elle s'est mise à gonfler, gonfler...

En fait le gars de l'exploitation lui a tout simplement dit que maintenant elle était bonne pour faire l'épouvantail...

C'était pas drôle, enfin...pas pour elle !!!

Voilà pour ces quelques aventures de la petite blondinette

 

Sinon celle de ma tata qui m'a bien fait rire mais qui est dangereuse :

Lors de son accouchement, elle à eu une césarienne et pour évacuer l'air de l'opération, on pose une perfusion avec un produit qui facilite la sortie des gaz....

Son mari entre dans la chambre, lâche un énorme pet bien odorant et 5 secondes après la sage-femme arrive :

"Ah bah je vois que la perf fonctionne bien on va pouvoir l'enlever !"

Et bah il s'est pas dénoncé pour un sou, trop mort de rire planqué devant la fenêtre pour pas se faire griller.

Au final la perf a été enlevée dans la journée...

C'est vrai que c'est super marrant, mais un peu dangereux si les gaz restent emprisonnés...

 

 

Au tour de Clélia, notre récidiviste:


J'avais 15 ans.

C'était l'été, on était une belle bande de copains/copines boutonneux et neuneus.

Est arrivé en vacances dans notre belle région (j'habitais l'ile de ré, faut situer le cadre idyllique quand t'as 15 balais, que t'habites à 5 minutes de la plage en vélo, et que des tas de jeunes mâles affriolants débarquent en vacances) Alex, un gars super mignon qui m'a tout de suite émoustillée (faut dire qu'à 15 ans, j'étais un poil pareil que dans le sketch des ados de Kavannagh...un truc qui ressemblait de près ou de loin à un garçon mignon, et mes hormones s'emballaient...ouais, rien que ça c'est un peu la honte quand même !).

On sympathise, on se marre bien, on déconne et on passe forcément toutes nos après-midis sur la plage.

Une copine sort une crème auto-bronzante.

Je me fous bien de sa gueule, et je lui demande si elle croit à ces conneries (ouais bon j'avais 15 ans, et c'était pas si connu à l'époque !).

Elle me dit que ça marche bien.

Je prend son tube, je me moque un peu, et je m'étale grossièrement de la crème solaire sur le bras, en écrivant "Alex" avec...

Bah oui, vous imaginez bien la suite...

Le lendemain, "Alex" était écrit horriblement sur tout le long de mon bras dans un orange fluo immonde...(oui c'était vraiment le début !!! Pour avoir une couleur naturelle, tu oublies !).

Je pense que ça se voyait à 15 km....

Que faire?

Me foutre en pull alors que c'est l'été?

Ou assumer ma connerie et me taper la honte devant la copine en question...et le fameux Alex ?

Oui, j'ai choisi d'assumer...

Et je me le suis même pas tapé....!

Voilà, euh là c'est bon, j'ai bien creusé ma tombe avec tout ce que je t'ai raconté... :-)

 

Il est temps de dire au revoir à Péneloppe:

 

Télémaque, 4 ans, découvre la notion de vieillesse et de mort.

Chouette, déjà des questions existentielles...

J'explique avec des mots simples, elle comprend puis quelques jours plus tard:

" Dis, t'es vieille toi hein ?"

Dit-elle à l'ophtalmo qui est en train de l'examiner.

Bon la dame en question a la cinquantaine, le visage un peu marqué mais rien de "vieux", heureusement elle le prend avec le sourire et lui répond:

"Oui je suis beaucoup plus âgée que toi...

OUF

"Dis Mémé t'es vieille ?"

On prend les mêmes et on recommence...

Son arrière grand-mère a 85 ans, elle lui sourit et lui dit:

"Oui, je suis une mémé, je suis vieille."

"Tu vas mourir bientôt ?"

Argh là je sais plus où me mettre, mais Mémé lui explique que c'est pas pour maintenant, dans longtemps...

"T'es vieux toi."

Allez encore une couche chez le coiffeur à un petit papy en train de se faire tondre...

Bref difficile d'expliquer à un petit que toute les vérités ne sont pas bonnes à dire.

 

Autre grand moment de solitude :

Dans la cour de l'école, nous sommes sur le point de rentrer dans le hall, les parents se saluent...

Elle me tire la manche et me dit:

"Quand est ce que tu trouves un monsieur pour mettre un bébé dans ton ventre ???"

Là je regarde autour, personne n'a entendu, je crois, mais je sais que ça va ressortir, et à n'importe quel moment quand elle verra un monsieur qui lui semblera être un étalon potentiel...

Ca m'apprendra a répondre à ses questions par de vraies réponses et non le sempiternel

"Tu comprendras quand tu seras plus grande..."

 

Et un très bon vol à Reeb !!!

 

Bon je ne sais pas trop si je ne suis pas un peu hors sujet puisque cette honte là ne m'est pas arrivée, mais on me l'a racontée !

Une de mes copines, animatrice dans un centre aéré, a voulu faire de la compote avec les bambins un après-midi et leur a donc demandé avec quoi on faisait de la compote.

"Avec des pommes"

répond l'un.

"Avec des poires"

répond l'autre.

"Avec des moules"

répond un troisième.

Oui oui tu as bien lu !

 

Ma copine un peu perplexe lui demande s'il est sûr qu'on peut faire de la compote avec des moules et l'enfant lui répond :

"Oui, car hier, maman a dit à papa qu'elle avait la moule en compote !!!!!!!!!!!!!!!!"

 

 

 

Bon voyage, les filles..................................

 

 

Le petit vote quotidien chez Cosmo c'est par là !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil