beau-gosse.jpgVoilà l'article qui me fait risquer la famille monoparentale avant même la mise bas, rien qu'à son titre...

Qu'importe, vois, lecteur, lectrice, les risques inconsidérés que je prends pour te divertir, et surtout, pour dire tout haut ce que ce que je pense..déjà tout haut !

Mais sache que je t'aime, Homme, même si les marcels blancs sur toi ça fait pas tout à fait pareil...

 

Il y a quelques temps je réclamais naïvement une nounou de grossesse, ah non, ça y est je me souviens, une mummysitter...

Bécasse que j'étais...

Evidemment, les femmes, c'est mieux, ça, personne n'en doute et c'est juste un constat d'une banale évidence, ainsi que le démontre ce tableau totalement partial que j'avais établi avant de connaître la bénédiction d'attendre une fille le sexe de mon bébé...

Néanmoins, il est des qualités que la meilleure des femmes ne peut imiter.

 

Parlons peu, parlons bien, parlons cul de grossesse.

 

Connaissant les queques côtés coincos de mon Homme et mes facettes délurées, j'avais imaginé ma grossesse comme un drame sexuel à venir.

Finalement, que nenni.

Mes facétieuses facultés démultipliées ont balayé les réserves de mon mâle, et nos étreintes passionnées m'ont mis du baume... (Alorom, LMJ, Mentalo: NON, VOS GUEULES !!!)....au coeur.

Néanmoins, le paradis n'étant jamais qu'en stationnement temporaire, et jamais en résidence principale, il a bien fallu que cela fesse cesse.

 

Voilà une quinzaine de jours, alors que je battais des cils et soignais mon vocabulaire de parade amoureuse, Homme me dit quelque chose comme:

 

"Oui, mais là.... Quand même... T'es à 8 mois !

Nous on la sent bien quand on met nos mains sur ton ventre alors si on...

Enfin tu vois..."

 

Non, non je ne vois PAS DU TOUT espèce de tire-au-flan (NON j'ai dit les filles !!!).

Je lui ai bien expliqué, que quand on fait l'amour, toussa, elle rentre dans sa hutte, elle se retire dans ses appartements, elle se CASSE parce que maman elle a BESOIN de papa, rien à faire.

J'ai bien songé au rapport congugal forcé mais j'ai trouvé que ça manquait un peu d'élégance, et puis je suis un être humain, j'ai beau être volcanique, près d'un iceberg je me refroidis, et j'ai laissé tomber.

Depuis, j'ai droit au coup de la migraine, la fatigue, etc...

Comble de malheur, sur l'écho du 5ème mois nous avons clairement identifié que notre fille a ma bouche, et il passe désormais des heures à regarder ma bouche avec un air de papa gâteau, rien à voir avec le petit regard en coin qui brille "d'avant".

 

Alors soit messieurs.

N'oublions pas que c'est VOUS qui nous avez foutues dans cet état là.

 

"Si tu n'aimes pas la femme enceinte, point n'engrosse ta conjointe"

Sainte Mère Bordel, 2010.

 

Si c'est la prise de poids qui vous rebute, bande d'enfoirés ingrats, je vous signale que L'ESSENTIEL du poids pris est direct dans nos nichons.

Nos nichons, le placenta et le bébé, toute prise de poids en d'autres zones est pure illusion d'optique.

 

Si c'est la peur de faire mal au bébé gna gna gna, un petit coup de bite dans le front à travers une poche + du liquide amniotique pour amortir lui fera bien moins mal que la grosse torgnole que vous lui décollerez dans 5 ou dix ans le jour où vous aurez fait ceinture aussi longtemps que nous enceintes (nous, celles qui avons la libido enflammée pendant la grossesse, les autres, si elles ont pas envie, elles ont raison et foutez leur la paix...).

 

Et puis nous, on peut se manger des coups de pied, de poing et de cul qui viennent de l'intérieur, mais NADA de l'extérieur ?!

 

NAN.

Je m'insurge.

Vais pas passer 2 mois comme ça moi je vous le dis tout de suite, j'aime encore mieux retourner travailler.

Parce qu'après, bande de débiles profonds, y a les suites de couches, et si vous croyez qu'on va remettre ça à peine le four refroidi, vous vous collez le doigt dans l'oeil jusqu'au coude !!!

 

Alors, moi, comme je suis une fine diplomate, j'ai une solution.

Entre les chaudes de la grossesse, les refroidies, les surdimensionnés de l'ego qui croient pouvoir faire mal avec un morceau de leur corps, tous les chômeurs et les fantasmeurs de femmes enceintes, on doit bien pouvoir s'arranger non ?

 

Un bon Escort Boy de grossesse qui, en plus des tâches ménagères quotidiennes (réalisées en boxer moulant et corps huilé, bien entendu...), se charge de toute la partie sexuelle de la chose, permettant ainsi à notre foultide d'hormones de rester à des concentrations équilibrées, et au responsable de notre état de se reposer tranquillement sur ses lauriers, le tout dans une totale sérénité du ménage, c'est tout bénéf pour tout le monde, non ?!

 

Car, Messieurs, une femme enceinte qu'on dit en colère, bouleversée ou chiante n'est jamais qu'une femme qu'on a fertilisée puis oublié d'arroser...

 

Je reçois donc toutes vos candidatures (réelles ou fictives, faites-moi rire !) à maispourquoijedeviensmerebordel@yahoo.fr.

Bien entendu avec CV, lettre de motivation et photo recto/verso.

 

Je publierais les plus attractives pour mes lectrices engrossées, car je ne doute pas que la lecture de ce billet va chasser définitivement toute migraine de mon foyer, et rendre à Homme la vigueur de son âge (pas encore 27, BORDEL !!!), m'épargnant ainsi de faire appel à un intervenant extérieur dont les frais ne seraient même plus déductibles de mes impôts...

 

 

Retour à l'accueil