Dossier-3-1759.JPG

Voilà. Avant notre arrivée, cet endroit était sublime, épuré, propre, net, rangé, beau.

Quelques minutes après, un carnage.

Le pire, c'est que la moitié du bordel qu'on voit là est à moi:

THE sac à langer gris argent sous la table basse, une des couvertures de Miss Bordel sur ladite table, l'écharpe JPMBB juste à droite dont la moitié est au sol, et Barbie Sumo vautrée sous le canap.

Ah nan, merde, ça c'est un poupon de portage...

 

Mercredi 13 Avril.

C'est une date que j'attendais depuis des semaines.

Il y a quelques temps, au cours d'un de nos multiples bavardages sur Twitter, nous, jeunes mères geek, exprimions notre désir de pourvoir porter sur le dos notre progéniture, notamment dans le but avoué de pouvoir augmenter notre temps de présence webesque avec un bébé en paix donc pas relou...

LolaSurLaToile, experte ès portage (et ès siège auto, car elle en possède 9, en même temps quand on est assez crazy pour se reproduire 4 FOIS je veux dire bon tout est possible), nous proposait une rencontre histoire de nous éclairer un peu sur le thème.

Keren et Olivier, les heureux parents de JPMBB (et, accessoirement, de 3 gars), nous ont alors proposé de nous accueillir chez eux, à Montreuil, dans leur tout nouvel atelier-loft.

Nous nous sommes tous connectés au merveilleux outil Doodle, le truc qui évite la succession de 340 mails du type "Nan, le 15 moi je peux pas, j'ai ma mère qui vient, c'est pas que je veuille la voir mais elle a un chèque pour moi, pourquoi pas le 18 ?" "Ah mais le 18 moi j'ai piscine, j'peux pas", et ainsi de suite (spéciale dédicace à mes boulets du dîner de filles).

Donc, nous nous sommes mis d'accord sur le 13 Avril, en en laissant quelques-unes sur le carreau au passage malheureusement.

C'est vrai que moi je suis désormais pauvre, en congé parental, mais LIBRE, et ça c'est bon !

 

Pour moi l'aventure JPMBB a commencé bien avant. Je savais que je voulais pouvoir porter mon bébé, mais je ne savais pas avec quoi, quand, comment. Au début de mon 9ème mois de grossesse, ça devenait urgent. Je suis tombée sur leur site, j'ai découvert qu'ils faisaient des ateliers gratuits à 10 minutes à pied de chez moi, il restait une place à un atelier dans les jours à venir. Quand ça se goupille comme ça sans qu'on ait à lever le petit doigt, c'est que c'est la bonne voie...

J'avais adoré l'atelier, tout compris, aimé l'ambiance. J'avais même pris cette photo du poupon flippant de 4kg500 que j'avais choisi (sous l'oeil amusé des autres mamans genre "Pfff quelle bécasse celle-la ils font bien moins que ça à la naissance...) pour vous faire un billet:

Dossier-3-1786.JPG

 

Et puis je m'étais dit que c'était dommage de faire un billet avec une seule pauvre photo pas du tout à l'image de mon enthousiasme, et que je reviendrais vite avec l'homme pour qu'il apprenne aussi, et que je ferais des photos à ce moment-là, et puis, et puis...

Et puis le temps a passé, la Miss est née, j'ai traversé l'enfer (mais en JPMBB noire poche prune, d'ailleurs je ne sais pas si j'aurais survécu sans), et je n'avais pas réussi à trouver le temps d'y retourner...

 

Mercredi matin donc, je sais qu'il faut que je parte à 11h25, pour passer choper la maman de Mia et Mia et faire un congrès de sièges auto groupe 0 (Comment je suis calée moi maintenant en trucs de puériculture. Pffff. Un truc de malade. Personne ne veut embaucher une consultante en puériculture ? maispourquoijedeviensmerebordel@yahoo.fr. Je m'égare. Mais pas tant que ça).

Le papa de Mia ne viendra pas, officiellement un impératif pro mais à mon avis il a juste flippé de toutes ces gonzesses gavées d'hormones...

Timing serré, un bain mère/fille, un coup de nichon rapide à la sortie, habillage de l'une, puis de l'autre, préparation de sac, coup de rouge à lèvres, sèche cheveux en route, Barbie Sumo hurle, j'abandonne tant pis je serais coiffée au vent, merde j'allais oublier les trucs d'homéopathie pour les dents, combien j'ai de couches ouais ça devrait être assez, putain de pompes faut un chausse-pied ou quoi ?

11h25.

Sac en bandoulière, mèche humide au vent, Sumo en écharpe, rouge bitch aux lèvres et le talon vif:

Je suis dans les temps.

Parking, voiture, siège auto, hop, easy comment je maîtrise tout ça maintenant rapport au début...

En route.

Au feu rouge je m'apprête à envoyer un message à la maman de Mia pour lui dire que j'arrive, je reçois le sien qui me dit qu'elle descend.

Synchro parfaite.

Navette de greluches en route, et bla bla bla, on endort les deux gamines en trois minutes à coups de twitts vocaux.

 

Keren et Olivier ont eu la bonne idée de nous indiquer où nous garer, sur des places qui leur sont réservées.

Nous voilà avec nos bébés, Mia dans les bras de sa mère, Miss Bordel qui dort encore dans le cosy, et nous perchées sur nos talons de 10 cm en train de vaciller légèrement entre les pavés des trottoirs (Oui, on a franchi le périph, désormais tout est possible, même les trottoirs pavés, sûrement inventés par des maris jaloux qui ne voulaient pas que leurs femmes sortent en talons), et nous voilà devant THE place.

Bon, la sonnette de l'interphone aura ruiné le sommeil de la mienne, mais de toute façon elle aurait vite été réveillée par la horde hystérique.

Nous montons toutes les deux, je reconnais Keren, la maîtresse des lieux, car j'ai déjà eu de nombreux échanges avec elle, sans jamais la voir.

Minimonstres, MamanSurTerre et Kyrieleve sont déjà là, et déjà 4 bébés dans la place.

Enfin, 4 VRAIS bébés, parce que c'est pas ce qui manque chez JPMBB...

Comme je suis une grosse flemmarde et que toute la journée j'ai eu un bébé d'une main et soit un truc à bouffer soit une écharpe de l'autre, j'ai chourré les photos de MamanSurTerre et j'ai fait un petit montage comme si c'était les miennes. Ben ouais j'suis comme ça. Tout ça pour te montrer les montagnes de chiards made in JPMBB:

Dossier-3-1781.JPG

Ils font peur hein, un peu ? Bon sinon ils sont bien pratiques quand même, lestés donc au bon poids tout ça, mais quand même, ils font flipper. A un moment j'ai posé ma vraie par terre et j'ai failli me planter et prendre un des faux. Bon.

Arrivent ensuite Poum, La Fille Mentalo, Marjoliemaman et La Poule Pondeuse.

Du lourd quoi. Nan pas des grosses, du lourd, d'esprit, de blog, de twitt !

Moi, j'ai de la chance, je ne suis plus timide depuis des années, je ressens beaucoup d'excitation, parfois une légère gêne dans un moment de silence, à peine, rien de plus. On s'amuse de ces présentations ridicules.

"Ah c'est TOI la poule ?!" "Oui, c'est moi".

"Bonjour, moi c'est BIIIIIIP, enfin Mère Bordel quoi !"

"Coucou Pimprenelle !!!".

Si nos gosses deviennent complètement schizophrènes, on viendra pas chialer hein !

Le train est en route, les discussions s'enflamment. Keren et Olivier nous laissent le temps de nous rencontrer pour certaines, de nous retrouver pour d'autres. C'est étrange d'être si proches de gens qu'on n'a jamais vu avant.

Je ne saurais pas donner d'heure, de temps pour les choses toute cette après-midi.

Ca a commencé à 12h, je crois que la maman de Mia et moi sommes reparties vers 18h. Entre temps et pour la première fois depuis des semaines, j'ai laissé l'Iphone de côté quasi tout le temps, je n'ai pas twitté, pas blogué, j'étais là à 200%, c'est tellement court quand on est si nombreuses, qu'on voudrait se parler de mille choses.

Après un certain temps, nous sommes passés à table, tous ensemble. On mangeait jap, moi je ne touche pas au poisson cru, c'est un des rares trucs que je n'aime pas manger, je me suis gavée de brochettes.

Verrines au dessert, je crois que j'ai dû en goûter deux de chaque.

Et, bonheur intense, quelques gorgées de champagne: JE N'Y SUIS DONC PAS DEVENUE ALLERGIQUE, comme je l'avais craint ici !

Puis en route pour l'atelier de portage au dos. C'est hard de se concentrer, j'ai 12 ans, j'ai envie de dire des blagues nazes à mes voisines, je ricane. J'ai une joie immense à parler avec Marjoliemaman et Mentalo.

Keren m'aide, Barbie Sumo hurle, elle est épuisée. On arrive à l'installer au dos. Elle s'endort instantanément, jusqu'à la fin de l'après-midi. Elle est bien, et moi aussi, je vadrouille avec ses 8 kilos au dos, en talons, sans problème.

Bon, j'aurais quand même stressé toute la journée à croire 30 fois pendant une fraction de seconde qu'un bébé était tombé subitement dans le coma et qu'il fallait appeler le SAMU:

Dossier-3-1783.JPG

A croire qu'ils vivent sans déconner, tu vois y en a même un qui a réussi à barber le papillon fétiche de Miss Bordel. C'est moche.

Merci encore mille fois à JPMBB de cet accueil de rêve, de cet endroit kid et maman friendly, merci de votre patience avec nous envahissantes et bavardes geekettes, et merci à vous toutes, les gonzesses, d'avoir été là, et d'avoir fait de cette journée un très beau moment.

 

Et merci pour ce superbe cadeau, ma nouvelle écharpe courte JPMBB pour porter ENFIN au dos et écrire pendant des heures...

JPMBB fuchsia

Retour à l'accueil