DSCF2251-copie.jpg

 

Je vous avais déjà parlé, il y a quelques temps, de mes précieux dîners de filles mensuels (et non pas de "filles mensuelles" car je ne suis pas un mec, je garde toujours les mêmes...

Je suis de très mauvaise foi sur ce coup-là car lorsque j'étais encore célibataire.... Non je ne vais rien ajouter en fait...).

C'était le billet "nos dîners de greluches".

 

Mardi soir, c'était notre dîner de rentrée.

L'une d'entre nous, S,  a eu l'excellentissime idée qu'on se retrouve dans un atelier de cuisine du 11ème, pour un cours collectif suivi d'une dégustation de nos préparations.

 

Dress-Code:

T-shirt blanc pour tout le monde.

Dommage pour les pondeuses, on repassera pour les couleurs qui flattent la ligne...

En même temps, qu'y a-t-il de mal à être gironde dans une cuisine ?!

Lili, la maïtresse des lieux, nous a noué le tablier blanc à la taille, et nous voilà parties pour bouffer comme des ogresses cuisiner dans l'ordre et la discipline...

Ne me comparez pas à mes soeurs de coeur, ces pétasses ont toutes une taille de guêpe, et la seule qui est plus enceinte que moi a réussi à se planquer le bide derrière les copines...

Quant au coeur énorme sur ma délicate figure, ce n'est pas pour cacher ma grosse tête, par mégalomanie, mais juste parce que je garde mon anonymat jusqu'aux pointes (même pas fourchues).

 

Sur 8 filles, nous avons pu compter hier:

- 6 pondeuses ou presque pondeuses

- 2 qui ont encore assez de bon sens pour ne pas avoir ruiné leur vie

- 7 mioches déjà pondus

- 3 mioches en route

Soit un total de 10 dans quelques mois...

 

Et ouais...

C'est l'usine chez nous qu'est-ce que vous voulez qu'j'vous dise !!!

 

J'avoue que j'étais tellement naze qu'après avoir versé une petite larmichette de surmenage à mon arrivée, j'ai passé les 10 premières minutes à lutter contre un inutile et pathétique évanouissement sur le sublime carrelage de Lili, mais voir mes "sauces" m'a refilé une super patate, et je me suis souvenu à quel point la vie vaut d'être vécue quand on sort de l'infernal boulot/dodo (non, pas de métro pour moi les amis, je suis tellement snob que je vis à 5mn à pieds de mon taf...).

 

Lili est une réunionnaise qui, en plus de cuisiner divinement bien, est drôle, chaleureuse et pleine d'énergie.

On dirait presque un billet sponsorisé tellement je lui cire les pompes, mais nan même pas...

(Euh Lili tu peux venir faire la cuisine chez moi tous les jours please maintenant que je t'ai fait de la pub ?

Nan ok j'déconnais Lili pas taper...).

Nous avons donc élaboré un poulet massalé (ou  massala je sais plus Lili va me tuer en lisant le billet mais j'm'en fous je suis loin de sa batterie de machettes...) et son riz safrané.

Enfin quand je dis nous...

Bien sûr aucune de nous ne serait capable de refaire la recette tant nous avons bavassé pendant la préparation.

Lili était obligée de répéter les instructions 4 ou 5 fois pour que l'une de nous se bouge, à part quand elle a dit "c'est prêt !" bizarrement...

Elle s'est un peu arraché les cheveux pour nous discipliner mais je crois qu'elle a quand même passé une bonne soirée avec notre bande de tarées.

D'ailleurs, j'ai pas eu le temps de vous prendre en photo le résultat avant qu'il ne soit dévoré, alors vous vous contenterez de ça:

 

Dossier-2-0508-copie.jpg

Et vous comprenez bien que c'était d'la balle !!!

 

Une petite mention spéciale à SL, qui a en prime le bon goût d'être une lectrice assidue du blog, avec sa touch ultime glamour en perfect housewive des années 50, tablier taille haute et talons...

 

Dossier-2-0494-copie.jpg

Et ouais, elles ont la classe mes potes, et pi c'est tout !

Enfin sauf peut-être N, qui s'est pointée avec un brushing à la Farah Fawcet.

farrah_fawcett1.jpg

Enfin, ça aurait pu être pire, genre le brushing de Farah Fawcett maintenant...

farrah-fawcett-928.jpg

Enfin je dis maintenant mais...

Elle est encore vivante Farah Fawcett ?!

Je m'égare...

 

Si vous aussi vous voulez foutre le bordel dans une autre cuisine que la vôtre, manger super bien en posant votre cerveau à l'entrée et vous barrer sans faire la vaisselle, voilà THE bon plan !

Dossier-2-0502-copie.jpg

 

Pour visiter le site de L'atelier de Lili, cliquez sur la photo ci-dessus ou ici

Il y a des cours de cuisine pour adultes et enfants de 8 à 12 ans je crois, 25 euros par adulte et 20 par enfant.

Pour les adultes, au-delà de 6 personnes c'est un cours "privé" ce qui est bien sympa puisqu'on a l'impression d'être chez soi avec ses potes, mais j'imagine que la version avec inconnus inside doit être bien conviviale vu l'ambiance que sait mettre Lili !

Et sans doute l'occasion de faire des rencontres aussi, car elle semble adorer jouer les entremetteuses, et elle était

mal barrée avec notre clique de pacsées/mariées/encloquées/in love.

Oui, sauf toi ma petite P en sucre, mais c'est normal, tu es trop jeune pour renoncer au bonheur de n'avoir qu'une paire de chaussettes à mettre au sale par jour...

 

Et voilà, j'ai faim...

 

 

Retour à l'accueil