Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mais Pourquoi Je Deviens Mère Bordel ??!

Les articles "bali"

#Bali, J-7.
Il y a 3 mois j’imaginais qu’à ce stade je serais surexcitée et impatiente de partir, c’est finalement un peu plus ambivalent que cela.
La joie et l’impatience de retourner à Bali se mêlent au stress de tout ce que j’ai à boucler ici avant de partir, à la tristesse d'être loin de mes parents et mes amis pendant 2 mois, à l’inquiétude toute maternelle de laisser l’équipe de @CoworkCreche sans moi plusieurs semaines même si je continuerai évidemment à travailler, au sentiment de partir avant de clôturer l’année et de laisser comme quelque chose d’inachevé, et quelque part je crois à une sorte de sentiment  de culpabilité de quitter le navire en plein naufrage après les longs mois difficiles que nous avons traversé en France en général et à Paris en particulier...
C’est étrange, c’est un peu comme la nostalgie que l’on a quand on sait que les vacances sont bientôt finies, mais cette fois je l’ai avant le départ…
Je suis tellement fière de m’être accordé, de nous être accordé ces 8 semaines d’aventure. 
Je n’en reviens toujours pas, d’avoir fait ça. 
Et j’ai tellement hâte de recharger mes batteries, à défaut de recharger mon compte bancaire (HUM...).
De prendre du recul, de faire le point sur l’année écoulée, sur les années écoulées. 
D’y voir plus clair pour faire les bons choix aux prochains carrefours.
De repartir à zéro, peut-être.
De ne plus être épuisée, de ne plus courir, de ne plus recevoir 364 mails par jour dont 156 relances pour n’avoir pas répondu plus tôt.
D’écrire, à nouveau. 
De réécrire.
Beaucoup.
De retrouver de la joie, de la lumière, de la créativité, de la légèreté.
De me retrouver.
Je me réjouis de vous emmener là-bas avec moi et de vous envoyer des ondes d'énergie à n'en plus finir et du love plein vos petites gueules pendant 8 semaines ❤️

Bali


#Bali, J-7. Il y a 3 mois j’imaginais qu’à ce stade je serais surexcitée et impatiente de partir, c’est finalement un peu plus ambivalent que cela. La joie et l’impatience de retourner à Bali se mêlent au stress de tout ce que j’ai à boucler ici avant de partir, à la tristesse d'être loin de mes parents et mes amis pendant 2 mois, à l’inquiétude toute maternelle de laisser l’équipe de @CoworkCreche sans moi plusieurs semaines même si je continuerai évidemment à travailler, au sentiment de partir avant de clôturer l’année et de laisser comme quelque chose d’inachevé, et quelque part je crois à une sorte de sentiment  de culpabilité de quitter le navire en plein naufrage après les longs mois difficiles que nous avons traversé en France en général et à Paris en particulier... C’est étrange, c’est un peu comme la nostalgie que l’on a quand on sait que les vacances sont bientôt finies, mais cette fois je l’ai avant le départ… Je suis tellement fière de m’être accordé, de nous être accordé ces 8 semaines d’aventure.  Je n’en reviens toujours pas, d’avoir fait ça. Et j’ai tellement hâte de recharger mes batteries, à défaut de recharger mon compte bancaire (HUM...). De prendre du recul, de faire le point sur l’année écoulée, sur les années écoulées. D’y voir plus clair pour faire les bons choix aux prochains carrefours. De repartir à zéro, peut-être. De ne plus être épuisée, de ne plus courir, de ne plus recevoir 364 mails par jour dont 156 relances pour n’avoir pas répondu plus tôt. D’écrire, à nouveau. De réécrire. Beaucoup. De retrouver de la joie, de la lumière, de la créativité, de la légèreté. De me retrouver. Je me réjouis de vous emmener là-bas avec moi et de vous envoyer des ondes d'énergie à n'en plus finir et du love plein vos petites gueules pendant 8 semaines ❤️

21 Juin 2016

https://www.instagram.com/p/BG7NTztlQBZ/

#Bali J-8
Comme je sais que mon expert comptable me follow, je veux qu'il sache pour quelle raison vitale / impérieuse / nécessaire j'envisage assez sérieusement de demander une prime de Noël en juin. 
COUCOU JEAN-FRANÇOIS ! 😁

#Bali, D-8
I know that my accountant follows me, so I want him to understand for which vital / imperious / necessary reason I seriously think about asking for a Chrismas bonus in June.
HELLO JEAN-FRANÇOIS !
😁 @Coworkcrèche

Bali


Bali


#Bali J-8 Comme je sais que mon expert comptable me follow, je veux qu'il sache pour quelle raison vitale / impérieuse / nécessaire j'envisage assez sérieusement de demander une prime de Noël en juin. COUCOU JEAN-FRANÇOIS ! 😁 #Bali, D-8 I know that my accountant follows me, so I want him to understand for which vital / imperious / necessary reason I seriously think about asking for a Chrismas bonus in June. HELLO JEAN-FRANÇOIS ! 😁 @Coworkcrèche

20 Juin 2016

https://www.instagram.com/p/BG4NeSEFQD_/

#Bali, J-10.
Ça a l'air fou mais c'est seulement ce matin que j'ai compris que je partais pour de vrai dans quelques jours, quand j'ai envoyé une photo de ma fille à Erma, une de amies que je me réjouis de retrouver à Bali, et qu'elle m'a dit qu'on mangerait bientôt une glace ensemble toutes les 3.
C'est drôle comme souvent ce sont des détails presque insignifiants qui nous font réaliser l'immense.
Il me reste tellement de choses à boucler avant de partir, à préparer, à acheter, à prévoir, à anticiper que je panique presque. 
Non, que je panique tout court.
Je crois qu'il ne se passe pas un jour sans que je me remercie de cet immense cadeau que je nous fais à toutes les deux, ma fille et moi. À tous les trois, même, car j'ai fait le pari un peu fou de proposer à son père de venir avec nous un moment.
Et de ça aussi, je me remercie et je me félicite. 
Du moins, je m'en féliciterai quand on aura survécu à 20 heures d'avion + 3 semaines ensemble sans s'entretuer, mais je nous fais confiance pour être plus forts que ça, et je fais surtout confiance à l'énergie incroyable de Bali et à mes cours de yoga quotidiens... ;-)
Et puis après tout, se partager les vacances à Bali c'est quand même plus sympa que se les partager à Paris, non ?
Après des années de travail acharné pour @coworkcreche, après 7 ans sans prendre le moindre avion ni aller plus loin que la Corse ou la Bretagne pour de rarissimes vacances, quel immense bonheur d'avoir repris la route en février et d'avoir rencontré cette île magique.
Quelle immense joie et fierté d'y emmener ma fille, accompagnée de son père.
Quel cadeau pour nous tous.
Je vous l'avais dit, que ce sont mes droits d'auteur qui ont payé nos billets ?
Ce cadeau, c'est aussi, beaucoup, immensément grâce à vous qui me lisez.
Merci, mille fois. 
J'espère vous envoyer beaucoup de joie de mes 2 mois - OUI, 2 MOIS !!! - là-bas. 
J'espère que vous savez à quel point vous méritez de vous offrir à vous-même d'aussi beaux cadeaux que ceux-là.
Car la vie est bien trop courte pour ne pas s'offrir le meilleur, n'est-ce pas ?

Bali


#Bali, J-10. Ça a l'air fou mais c'est seulement ce matin que j'ai compris que je partais pour de vrai dans quelques jours, quand j'ai envoyé une photo de ma fille à Erma, une de amies que je me réjouis de retrouver à Bali, et qu'elle m'a dit qu'on mangerait bientôt une glace ensemble toutes les 3. C'est drôle comme souvent ce sont des détails presque insignifiants qui nous font réaliser l'immense. Il me reste tellement de choses à boucler avant de partir, à préparer, à acheter, à prévoir, à anticiper que je panique presque. Non, que je panique tout court. Je crois qu'il ne se passe pas un jour sans que je me remercie de cet immense cadeau que je nous fais à toutes les deux, ma fille et moi. À tous les trois, même, car j'ai fait le pari un peu fou de proposer à son père de venir avec nous un moment. Et de ça aussi, je me remercie et je me félicite. Du moins, je m'en féliciterai quand on aura survécu à 20 heures d'avion + 3 semaines ensemble sans s'entretuer, mais je nous fais confiance pour être plus forts que ça, et je fais surtout confiance à l'énergie incroyable de Bali et à mes cours de yoga quotidiens... ;-) Et puis après tout, se partager les vacances à Bali c'est quand même plus sympa que se les partager à Paris, non ? Après des années de travail acharné pour @coworkcreche, après 7 ans sans prendre le moindre avion ni aller plus loin que la Corse ou la Bretagne pour de rarissimes vacances, quel immense bonheur d'avoir repris la route en février et d'avoir rencontré cette île magique. Quelle immense joie et fierté d'y emmener ma fille, accompagnée de son père. Quel cadeau pour nous tous. Je vous l'avais dit, que ce sont mes droits d'auteur qui ont payé nos billets ? Ce cadeau, c'est aussi, beaucoup, immensément grâce à vous qui me lisez. Merci, mille fois. J'espère vous envoyer beaucoup de joie de mes 2 mois - OUI, 2 MOIS !!! - là-bas. J'espère que vous savez à quel point vous méritez de vous offrir à vous-même d'aussi beaux cadeaux que ceux-là. Car la vie est bien trop courte pour ne pas s'offrir le meilleur, n'est-ce pas ?

18 Juin 2016

https://www.instagram.com/p/BGzi5h6FQGt/

#Bali, J-20 = PFIOU 💖 !

Bali


#Bali, J-20 = PFIOU 💖 !

8 Juin 2016

https://www.instagram.com/p/BGaEEaEFQCh/

Parfois j'ai envie de vous montrer sa grâce, son sourire et sa beauté.
Souvent j'ai envie de partager sa joie, ses yeux qui pétillent d'intelligence et de bonté, et le doux de ses joues rebondies.
Parfois elle me dit : "Mais maman, pourquoi je suis floue ?"
"Parce que ton image t'appartient, elle n'est pas à moi", je lui dis.
Dans la vraie vie parfois je chiale, je suis déçue, j'en peux plus. 
J'en envie de tout lâcher.
Parfois tout est trop lourd, loin d'Instagram : c'est le moment idéal pour poster un sourire et se le rendre à soi-même.
Dans la vraie vie mon amour pas flou du tout me regarde droit dans les yeux quand ils se ternissent et ranime ma flamme, encore plus fort.
Parfois je me dis que si je n'étais pas là, un jour, quand elle sera plus grande, j'aurais semé un peu partout les graines de l'amour fou qu'elle m'inspire pour qu'elle les retrouve et les regarde pousser pour toute la vie, et même après.
Mon amour, dans 27 jours, je suis tellement heureuse et fière d'accompagner ta beauté nette à #Bali.
Un jour, tu m'as dit que tu m'avais choisie, que tu avais vu cette maman rousse, là, et que c'était celle-la que tu avais voulu, que tu n'aurais pas pu rêver mieux.
Ma gratitude est infinie, d'avoir été choisie par une si belle âme.
Pour toute la vie, et même longtemps après.

Bali


Parfois j'ai envie de vous montrer sa grâce, son sourire et sa beauté. Souvent j'ai envie de partager sa joie, ses yeux qui pétillent d'intelligence et de bonté, et le doux de ses joues rebondies. Parfois elle me dit : "Mais maman, pourquoi je suis floue ?" "Parce que ton image t'appartient, elle n'est pas à moi", je lui dis. Dans la vraie vie parfois je chiale, je suis déçue, j'en peux plus. J'en envie de tout lâcher. Parfois tout est trop lourd, loin d'Instagram : c'est le moment idéal pour poster un sourire et se le rendre à soi-même. Dans la vraie vie mon amour pas flou du tout me regarde droit dans les yeux quand ils se ternissent et ranime ma flamme, encore plus fort. Parfois je me dis que si je n'étais pas là, un jour, quand elle sera plus grande, j'aurais semé un peu partout les graines de l'amour fou qu'elle m'inspire pour qu'elle les retrouve et les regarde pousser pour toute la vie, et même après. Mon amour, dans 27 jours, je suis tellement heureuse et fière d'accompagner ta beauté nette à #Bali. Un jour, tu m'as dit que tu m'avais choisie, que tu avais vu cette maman rousse, là, et que c'était celle-la que tu avais voulu, que tu n'aurais pas pu rêver mieux. Ma gratitude est infinie, d'avoir été choisie par une si belle âme. Pour toute la vie, et même longtemps après.

1 Juin 2016

https://www.instagram.com/p/BGHrVQkFQOR/

Parfois j'ai envie de vous montrer sa grâce, son sourire et sa beauté.
Souvent j'ai envie de partager sa joie, ses yeux qui pétillent d'intelligence et de bonté, et le doux de ses joues rebondies.
Parfois elle me dit : "Mais maman, pourquoi je suis floue ?"
"Parce que ton image t'appartient, elle n'est pas à moi", je lui dis.
Dans la vraie vie parfois je chiale, je suis déçue, j'en peux plus. 
J'en envie de tout lâcher.
Parfois tout est trop lourd, loin d'Instagram : c'est le moment idéal pour poster un sourire et se le rendre à soi-même.
Dans la vraie vie mon amour pas flou du tout me regarde droit dans les yeux quand ils se ternissent et ranime ma flamme, encore plus fort.
Parfois je me dis que si je n'étais pas là, un jour, quand elle sera plus grande, j'aurais semé un peu partout les graines de l'amour fou qu'elle m'inspire pour qu'elle les retrouve et les regarde pousser pour toute la vie, et même après.
Mon amour, dans 27 jours, je suis tellement heureuse et fière d'accompagner ta beauté nette à #Bali.
Un jour, tu m'as dit que tu m'avais choisie, que tu avais vu cette maman rousse, là, et que c'était celle-là que tu avais voulu, que tu n'aurais pas pu rêver mieux.
Ma gratitude est infinie, d'avoir été choisie par si belle âme.
Pour toute la vie, et même longtemps après.

Bali


Parfois j'ai envie de vous montrer sa grâce, son sourire et sa beauté. Souvent j'ai envie de partager sa joie, ses yeux qui pétillent d'intelligence et de bonté, et le doux de ses joues rebondies. Parfois elle me dit : "Mais maman, pourquoi je suis floue ?" "Parce que ton image t'appartient, elle n'est pas à moi", je lui dis. Dans la vraie vie parfois je chiale, je suis déçue, j'en peux plus. J'en envie de tout lâcher. Parfois tout est trop lourd, loin d'Instagram : c'est le moment idéal pour poster un sourire et se le rendre à soi-même. Dans la vraie vie mon amour pas flou du tout me regarde droit dans les yeux quand ils se ternissent et ranime ma flamme, encore plus fort. Parfois je me dis que si je n'étais pas là, un jour, quand elle sera plus grande, j'aurais semé un peu partout les graines de l'amour fou qu'elle m'inspire pour qu'elle les retrouve et les regarde pousser pour toute la vie, et même après. Mon amour, dans 27 jours, je suis tellement heureuse et fière d'accompagner ta beauté nette à #Bali. Un jour, tu m'as dit que tu m'avais choisie, que tu avais vu cette maman rousse, là, et que c'était celle-là que tu avais voulu, que tu n'aurais pas pu rêver mieux. Ma gratitude est infinie, d'avoir été choisie par si belle âme. Pour toute la vie, et même longtemps après.

1 Juin 2016

https://www.instagram.com/p/BGHo9nXFQHy/

#Bali, J-30.
Enfin.
Déjà.
Bonne fête des mères, moi.
Bonne fête des mères, bordel.
C'est fou ce qu'on se simplifie la maternité quand on intègre enfin que le plus beau cadeau d'un parent à son enfant, c'est de lui montrer l'exemple en s'autorisant à faire de son propre bonheur une priorité absolue.
Bonne fête à vous toutes, les mères.
Je vous souhaite beaucoup de joie seule, en famille, en couple.
Je vous souhaite de vous affranchir du regard des autres.
Je vous souhaite des rires et des orgasmes, des larmes accueillies avec bienveillance quand tout est trop dur, de l'indulgence et de l'amour pour vous-même.
Je vous souhaite de demander de l'aide quand vous en avez besoin.
D

Bali


#Bali, J-30. Enfin. Déjà. Bonne fête des mères, moi. Bonne fête des mères, bordel. C'est fou ce qu'on se simplifie la maternité quand on intègre enfin que le plus beau cadeau d'un parent à son enfant, c'est de lui montrer l'exemple en s'autorisant à faire de son propre bonheur une priorité absolue. Bonne fête à vous toutes, les mères. Je vous souhaite beaucoup de joie seule, en famille, en couple. Je vous souhaite de vous affranchir du regard des autres. Je vous souhaite des rires et des orgasmes, des larmes accueillies avec bienveillance quand tout est trop dur, de l'indulgence et de l'amour pour vous-même. Je vous souhaite de demander de l'aide quand vous en avez besoin. D

29 Mai 2016

https://www.instagram.com/p/BF_kXDcFQO7/

Merci @labellevilloise pour la belle soirée en compagnie de ma sirène suédoise rencontrée à #Bali, elle a kiffé la nuit parisienne !

Thanks @labellevilloise for the beautiful party with my swedish mermaid I met in #Bali, she loves the parisian night ! @La Bellevilloise

Bali


Bali


Merci @labellevilloise pour la belle soirée en compagnie de ma sirène suédoise rencontrée à #Bali, elle a kiffé la nuit parisienne ! Thanks @labellevilloise for the beautiful party with my swedish mermaid I met in #Bali, she loves the parisian night ! @La Bellevilloise

29 Mai 2016

https://www.instagram.com/p/BF-Hj_JlQJP/

Avec tout ça, j'ai failli oublier qu'on en est au level #Bali, J-50
❤️ I almost forgot there's only 50 days left until our departure to Bali
❤️ #BaliTrip @Intuitive Flow Yoga Studio

Bali


BaliTrip


Avec tout ça, j'ai failli oublier qu'on en est au level #Bali, J-50 ❤️ I almost forgot there's only 50 days left until our departure to Bali ❤️ #BaliTrip @Intuitive Flow Yoga Studio

9 Mai 2016

https://www.instagram.com/p/BFMym-WlQDK/

#Bali, J-53.
Mettre une des robes achetées là-bas avec un legging, en attendant de pouvoir la porter à nouveau jambes nues à Bali.
Oui parce que là-bas, les femmes peuvent porter ce qu'elles veulent sans se faire emmerder dans la rue. 
FOU, NON ? @Rue De La Villette

Bali


#Bali, J-53. Mettre une des robes achetées là-bas avec un legging, en attendant de pouvoir la porter à nouveau jambes nues à Bali. Oui parce que là-bas, les femmes peuvent porter ce qu'elles veulent sans se faire emmerder dans la rue. FOU, NON ? @Rue De La Villette

6 Mai 2016

https://www.instagram.com/p/BFEOPhYlQIM/

Retour à #Bali, J-60 ❤️ Coming back to #Bali, D-60 ❤️ @Ubud, Bali, Indonesia

Bali


Bali


Retour à #Bali, J-60 ❤️ Coming back to #Bali, D-60 ❤️ @Ubud, Bali, Indonesia

29 Avril 2016

https://www.instagram.com/p/BEzAm6tFQAb/

J'ai rencontré Hélène à #Bali. Ce soir, elle est dans mon salon, dans mon pull, et dans mon cœur. 
Welcome back en France darling !

I met Hélène in #Bali.
Tonight, she's in my living room, in my pull-over, and in my heart.
Welcome back in France darling ! @Place Gambetta

Bali


Bali


J'ai rencontré Hélène à #Bali. Ce soir, elle est dans mon salon, dans mon pull, et dans mon cœur. Welcome back en France darling ! I met Hélène in #Bali. Tonight, she's in my living room, in my pull-over, and in my heart. Welcome back in France darling ! @Place Gambetta

25 Avril 2016

https://www.instagram.com/p/BEotVcfFQCD/

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>